Gémo se met aux vêtements d'occasion

A son tour, Gémo, l’enseigne de vêtements, chaussures et accessoires, se met à la vente de pièces de seconde main. Alors que Kiabi vient d’annoncer l’ouverture d’un premier point de vente d’occasion, Gémo lui emboîte le pas et décide de s’associer à Patatam, entreprise experte de la mode d’occasion, pour proposer un espace de vente de vêtements de seconde main dans trois de ses magasins (à Vendin-le-Vieil, Trignac et Montgeron).

Dans un communiqué, la marque explique son nouveau positionnement par des chiffres convaincants. Selon la société « plus d’un français sur trois déclare avoir acheté de la seconde main en 2019, soit deux fois plus que l’année précédente. Une tendance qui se dessine principalement sur les marchés de la femme, de l’enfant et du bébé ». L’enseigne précise que la première motivation des consommateurs est avant tout économique (72 pour cent), suivie par des raisons écologiques (36 pour cent).

Ainsi, Gémo propose depuis le 26 août et dans trois de ses magasins, des références Gémo et des produits d’autres marques, tous d’occasion et présentés sous le nom « Seconde vie by Gémo ».

Commentant ce projet Renaud Montin, directeur marketing, digital et innovation chez Gémo, déclare dans un communiqué : « La seconde main est un marché d’avenir et nos clients sont nombreux à se tourner vers le prêt-à-porter d’occasion, à la recherche d’une offre à petit prix et d’un nouveau mode de consommation. C’est donc tout naturellement, et dans la lignée de notre démarche responsable Mieux, que nous avons souhaité expérimenter Seconde vie by Gémo. Ce premier test vise à renforcer la fidélité de nos clients envers notre enseigne tout en accélérant la transformation durable de Gémo » précise Renaud Montin, Directeur Marketing, Digital et Innovation chez Gémo ».

Crédit : Gémo

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS