• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Kiabi teste un premier concept de seconde main

Kiabi teste un premier concept de seconde main

By Odile Mopin

27 août 2020

Retail

Logique. C’est dans son magasin de Louvroil, dans les Hauts-de-France, que l’enseigne nordiste petits prix a choisi d’ouvrir son premier concept dédié aux articles de seconde main. Dans un corner de 50 mètres carrés habillé de bois s’alignent des vêtements d’occasion de toutes marques, à prix défiant toute concurrence. Kiabi a développé un dispositif pour faciliter la dépose des vêtements et propose le « Kiabi Bag » un sac offert en boutique pour les clients souhaitant apporter les vêtements dont ils ne veulent plus. L’appli Kiabi Bag enregistre le colis, à déposer dans un point relais. Un bon d’achat de cinq euros est remis au « donateur ».

Ce premier essai, qui devrait s’élargir à six magasins en France avant de passer à l’international, se déclinera également en ligne, avec un lancement prévu d’ici la fin de l’année. Le projet s’inscrit dans le programme RSE incarné par le label Kiabi Human, qui propose des produits éco-conçus plus respectueux de l’environnement.

La tendance devient incontournable. Sans même parler du leader et précurseur Vinted, de nombreuses marques testent aujourd’hui ce marché au formidable potentiel qu’est la « seconde main ». H&M a investi l’année dernière dans le site d’occasion Sellpy et propose de la seconde main via marque Other Stories, les Galeries Lafayette testent divers dispositifs, dont Go for Good, que vient de rejoindre Le BHV Marais avec son opération « Home Good Home » (jusqu’au 30 septembre) … Une liste loin d’être exhaustive. Selon la dernière étude de l’Institut Français de la Mode (IFM) près de 40 pour cent des Français ont acheté en 2019 au moins un vêtement d’occasion. Une tendance qui devrait s’accentuer.

Crédit: Kiabi