Homme Privé se développe vite

Le site français de ventes privées exclusivement masculin va bon train. Lancé il y a deux ans à peine par Anaïs Broyer, ancienne de de GL Event et Camille Maillard, il vient de franchir le cap des un million et demi d’utilisateurs d’inscrits. Positionné sur les marques premium, urbaines et lifestyle, Homme Privé est porté à la fois par l’explosion du commerce en ligne (+ 11, 9 pour cent de chiffre d’affaires en 2019) et le succès des ventes événementielles de niche.

« Dans un marché saturé d’opérations commerciales, la spécialisation est en effet un avantage », relève le site qui propose entre six à dix ventes événementielles chaque jour, autour de griffes telles que Tommy Hilfiger, Hackett, Timberland, Diesel, New Balance… Une sélection panachant marques reconnues et émergentes qui fait aussi la différence. Et séduit aussi les femmes. Elles représentent aujourd’hui 30 pour cent de la clientèle. « A l’instar d’un concept store, la plateforme s’attache à encapsuler la tendance. Cette démarche de spécialiste profite aussi aux marques, qui s’appuient sur une base qualifiée, active et fidèle » explique Anaïs Broyer. Homme Privé vise un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros d’ici 2022.

photo : Homme Privé -Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS