Jean-Louis : le nouveau trublion de la mode

Lancée sur le salon Première Classe, la nouvelle plateforme digitale BtoB est embarquée par une joyeuse troupe menée par Xavier Clergerie. Rencontre autour d’un projet aussi unique que visionnaire.

Mais qui est Jean-Louis ? C’est un peu l’énigme de ces dernières jours. Alors que vont avoir lieu les salons de deuxième session, qui se tiendront aux Tuileries à Paris du 1er au 4 mars, Jean-Louis a décidé de s’y inviter. De fait, ce personnage de B.D, imaginé par le jeune illustrateur Sutter l’Immortel, annonce sa venue sur Première Classe et via un pop-up store au BHV (jusqu’au 15 mars).

La passion de la création

Derrière ce prénom franchouillard, il y a toute une équipe atypique dont un brasseur de bières bio, des graphistes, des marques mais surtout Xavier Clergerie et sa fille Lucile qui veulent redonner à la création sa place grâce à une plateforme digitale BtoB originale. « Notre idée est d’aider ceux qui ont envie de créer, de propager leur message, explique le dirigeant de WSN. Mais nous souhaitons aussi remettre des principes en place comme l’attente et la désirabilité envers un produit. Que soit uniquement fabriqué ce qui va être vendu et de lutter ainsi contre les sur-stocks. Que la pré-vente serve de système de crowfunding et amène de la trésorerie en amont ». De quoi bousculer les codes de l'industrie de la mode et repenser les modèles de fabrication, de communication (avec des évènements à destination du grand public), mais aussi de questionner la distribution. « Ce sera l’étape deux du projet qui vise à réconcilier le commerce de proximité avec le digitale », annonce Xavier Clergerie.

Jean-Louis : le nouveau trublion de la mode

Un univers lifestyle

Au cœur de l’offre, la mode a la part belle, mais elle est aussi rejointe par des accessoires et surtout des collaborations originales comme la moto électrique Jean-Louis X Jambon-Beurre Motorcycle, des assiettes en porcelaine customisées à la main par Cam Le Mac’ et les produits de la boutique comme les fameuses bières bio à Jean-Louis et les bandes dessinées des aventures de Jean-Louis. « Nous ne choisissons que des produits qui ont du sens et qui amènent à se questionner sur “comment“ et “où“ s'est fait, quelles marges sont appliquées ?», poursuit le dirigeant. « La première étape de ce projet est déjà de rendre Jean-Louis à la mode avec des médias (bières, B.D) qui vont pénétrer les mentalités. Ensuite, en octobre 2018 nous amorcerons l’étape deux sur Who’s Next. Jean-Louis va devenir un outil fabuleux pour optimiser l’expérience des magasins et des marques avec du digital toute l’année. » Un projet qui prend vie alors que WSN Développement a recruté Frédéric Maus en tant que co-directeur général. L’homme, rodé au digital, a pour mission d’impulser un virage dans le système des salons pour mieux faire cohabiter distribution digitale et commerce de proximité. « Il est la personne qu’il nous fallait pour faire évoluer les mentalités », confie Xavier Clergerie. Jean-Louis n’a pas fini de nous surprendre et les prochains tomes devraient donner matière à réflexion à la profession. En attendant, sur Première Classe (du 1er au 4 mars), sous une tente, le personnage proposera de découvrir une offre d’une quarantaine de créateurs et leurs produits en avant première pour les professionnels comme pour le grand public (en pré-vente), mais aussi des conférences et des ateliers pour penser la création et l’entreprenariat différemment.

Photos : Jean-Louis

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS