Jitrois propose la privatisation de sa boutique du Faubourg Saint-Honoré

Les marques et enseignes de mode se préparent au déconfinement prévu le 11 mai prochain. Les mesures de protection sanitaires imposées par le gouvernement ne vont pas leur faciliter la tâche, elles mettent à l’épreuve leur capacité d'adaptation et les obligent à poursuivre leur réinvention. Jitrois en est l'exemple. Pour devancer les contraintes liées à ces mesures sanitaires, la marque de luxe prend les devants.

L’enseigne spécialiste du cuir a décidé d’embrasser ces difficultés en imaginant un shopping calé sur le déconfinement progressif. A compter du 11 mai, Jitrois propose à ses clients de privatiser sa boutique du 38 Faubourg Saint-Honoré « pour une expérience shopping unique », comme l’indique le communiqué. La privatisation du point de vente peut s'accompagner, ou non, d’une assistance personnelle, une personne choisie par le client. Le service est disponible sur rendez vous uniquement.

La marque précise qu’« entre chaque rendez-vous, les vêtements essayés seront isolés et chauffés pendant quatre heures. La boutique et les cabines d’essayages seront désinfectées. » Elle ajoute : « pendant les rendez-vous, il y aura un respect absolu des consignes sanitaires. »

crédit : Jitrois Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS