• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Le e-commerce en hausse de 25 pour cent au second trimestre

Le e-commerce en hausse de 25 pour cent au second trimestre

By Odile Mopin

28 sept. 2021

Retail

Vinted

La FEVAD, (Fédération du e-commerce et de la Vente à Distance) vient de livrer avec Médiamétrie et Kantar le nouveau bilan du e-commerce : le chiffre d’affaires du secteur atteint au global 32,4 milliards d’euros, en hausse de 25 pour cent au second trimestre grâce au redémarrage des services : la répartition du chiffre d’affaires du secteur du e-commerce se rééquilibre à nouveau, moitié pour les produits, moitié pour les services, à commencer par les voyages et les loisirs.

Autre fait notable, l’accélération de 16 pour cent pendant la période de créations de nouveaux sites, soit 2 7000 supplémentaires. Si le montant moyen des transactions reste stable (63 euros), le secteur de la beauté-santé se rapproche des niveaux records enregistrés lors du premier confinement, en mars-avril-mai 2020.

Niveaux records pour les ventes en ligne

La crise sanitaire a accéléré le développement du click and mortar : « les ventes internet des commerces physiques ont dépassé au second trimestre leur niveau record de l’an dernier notamment grâce à un mois d’avril au cours duquel la croissance s’est à nouveau accélérée avec un historique 2020 déjà haut, sous l’effet du 3ème confinement », souligne la FEVAD. Au global sur le 2ème trimestre 2021, le chiffre d’affaires e-commerce des enseignes magasins a augmenté de 8 pour cent par rapport à l’année dernière à la même époque.

Dans le détail de l’activité mode en ligne dans l’Hexagone, on sait que la croissance a été soutenue sur l’ensemble de l’année 2020 (+ 22,2 pour cent). Et ce sont les chaînes de grande diffusion, rappelle l’Institut Français de la Mode, qui ont bénéficié de la meilleure dynamique sur internet : + 72,5 pour cent versus 2019. Des acteurs comme Kiabi, Decathlon ou encore Zara se sont particulièrement illustrés cette année, en doublant la part de leurs clients omnicanaux, souligne Kantar.

La conquête du web reste néanmoins ardue pour les distributeurs omnicanaux de mode. La concurrence avec les pure players, qui totalisent 60 pour cent des dépenses de mode sur internet, est rude : dans le secteur de la mode, Zalando se hisse cette année en tête du classement des sites spécialisés, devant Amazon. Autre grand acteur du peloton de tête, le site de seconde main Vinted, à la troisième place de ce classement, ou encore Shein très prisé des ados, qui fait une entrée fulgurante à la sixième position.