Le groupe H&M poursuit sa transformation en redéfinissant ses priorités et en se recentrant sur son coeur de métier. Dans une période difficile pour le secteur de la mode, le groupe a annoncé la fin de sa marque Cheap Monday. Les chiffres étant en baisse constante, le groupe a décidé de stopper la chute. Une décision qui affecte les employés de l’enseigne. Ce sont environ 80 employés qui seront touchés par ces fermetures. Le dialogue avec les représentants syndicaux a commencé et la société prévoit de mettre fin à tous les contrats de travail en 2019. Un soutien externe à la carrière sera fourni à tous les employés, ainsi que des conseils sur la manière de postuler pour continuer à travailler au sein du groupe H&M.

«Nous devons constamment développer notre activité et les investissements dans lesquels nous choisissons d'aller. Nous entrevoyons de très bonnes opportunités et un grand potentiel pour toutes les autres marques du groupe, qui se développent toutes de manière positive, tant au niveau numérique que dans les magasins physiques», déclare Anna Attemark, responsable du New Business dans le groupe H&M.

La fermeture devrait commencer immédiatement, l’objectif étant de les achever d’ici au 30 juin 2019. Les boutiques en ligne Cheap Monday fermeront le 31 décembre 2018.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS