• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Le pouvoir du collectif : quand les marques invitent leurs clients dans le processus de création

Le pouvoir du collectif : quand les marques invitent leurs clients dans le processus de création

By Maxime Der Nahabédian

28 janv. 2022

Retail

image: Facebook ba&sh

Face à une clientèle de plus en plus informée, les marques de prêt-à-porter ont pris conscience de l’importance d’inclure leurs clients au processus de création. En début d’année, plusieurs d’entre elles ont lancé des initiatives visant à créer des collections en collaboration avec leurs communautés. Voici les exemples de Ba&sh et Le Slip Français.

Créée il y a dix ans par Guillaume Gibault avec l’ambition de promouvoir un savoir-faire français et une mode locale, Le Slip Français vient de faire peau neuve pour démarrer l’année 2022. Avec sa nouvelle identité créative, un nouveau logo mais aussi une initiative inédite, celle d’intégrer sa communauté de clients à la création d’un produit : la robe de chambre. « Tenez-vous prêts au fil des prochains mois à vous engager pleinement dans le processus de création à nos côtés », peut-on lire sur le site Internet de la marque. Un travail de co-création qui s’articule en plusieurs étapes, la première (actuellement en cours) consistant à choisir parmi quatre matières que les clients sont invités à venir découvrir en boutique. S’il s’agit d’un choix aiguillé et non d’une « carte blanche », Le Slip Français confère à ses clients un pouvoir qui précède même l’achat.

Le pouvoir de choisir

La co-création avec le client relève aussi d’un processus sur la durée. Une manière de fidéliser la clientèle et de fédérer une communauté notamment à travers les réseaux sociaux. Si les plateformes comme Instagram et Facebook sont aujourd’hui stratégiques, elles permettent aux marques de non seulement donner la parole à leurs communautés, mais aussi et surtout de leur donner le pouvoir. Le pouvoir de choisir ce qu’ils vont vouloir acheter la saison prochaine.

La marque parisienne de prêt à porter féminin Ba&sh a également compris l’importance d’aller à la source des attentes de ses clientes et de l’utilité stratégique des réseaux sociaux pour renforcer cette dimension collaborative. Au mois de janvier, le label a lancé son Creative Lab pour permettre à sa communauté de décider de sa prochaine collection été de robes de soirée. Sur son compte Instagram, Ba&sh appelle sa communauté à voter pour ses silhouettes préférées à partir de modélisations 3D postées dans ses « Stories ». À partir des silhouettes sélectionnées, ses abonnés sont ensuite invités à choisir leurs couleurs et motifs préférés, avant d’enfin retrouver la collection en boutiques...

À noter : la pratique de la co-création des collections avec les clients est déjà répandue chez des marques comme Réuni ou Asphalte qui fonctionnent sur le modèle de la pré-commande (tout savoir sur la précommande). Ces deux exemples montrent donc qu’elle séduit désormais des acteurs « plus classiques » du secteur en leur permettant de transformer les rapports marques/clients au profit d'une relation plus horizontale. Un gage de confiance qui rejoint l'appétit des consommateurs pour une mode plus durable et pensée pour leurs besoins.

À LIRE
Cet article pourrait aussi vous intéresser : La précommande, ce modèle d'avenir