Les French Days reprennent sur fond de guerre des prix

Lancés en 2018, les French Days de printemps 2020 ont annoncé leurs dates. Ils se dérouleront du 27 mai au 2 juin prochain. A l’initiative des six grandes enseignes françaises du e-commerce, Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé, l’événement a depuis été rejoint par de nombreuses enseignes. Il a été décalé d’un mois, à l’issue du confinement, pour permettre aux enseignes physiques de bénéficier pleinement de sa dynamique, via ventes bradées et promotions…

Singularité de cette édition, les commerçants proposeront un focus sur les produits de marques françaises et la défense du pouvoir d’achat. Comme pour toutes les éditions des French Days, les six leaders proposent aux enseignes, physiques et digitales exerçant en France qui le souhaitent de rejoindre le mouvement en s’inscrivant sur le site www.rejoindrelesfrenchdays.com.

En plein débat sur les soldes, qui pourraient être décalées et prolongées, en plein questionnement sur les dangers d’une tendance déflationniste post confinement, les French Days, déjà critiquées les années précédentes, ne font pas l’unanimité. Tous les acteurs de la filière mode-habilement ont mis en garde le secteur sur les dangers d’une guerre des prix…

Mais il semble que le principe de réalité soit le plus prégnant. Les stocks sont pléthoriques, la tentation de les faire baisser est forte. Objectif : écouler ce trop-plein de l’été 2020 qui pèse lourd sur les trésoreries.

crédit : French Days

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS