Les French Days reviennent du 25 au 28 septembre

C’est reparti pour l’événement commercial «frenchy », dans un contexte de consommation difficile évidemment, mais aussi très « pro-marques françaises », dans la droite ligne du vieux slogan « Nos emplettes sont nos emplois ».

Les six grandes enseignes françaises du e-commerce, initiatrices du projet en 2018 (Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé) lancent donc l’opération de rentrée. Comme pour l’édition post-confinement du printemps dernier, enseignes physiques ou digitales sont invitées pendant ces trois jours de fin septembre à mettre en avant leurs promotions de produits de marques françaises. Un mois seulement après les soldes, cette édition se déroule, à nouveau, dans un environnement économique et social très compliqué, alors que les détaillants indépendants se battent pour retrouver rythme et niveaux de vente « classique ». Loin de faire l’unanimité, elles sont accusées, comme le Black Friday qu’elles veulent concurrencer, d’alimenter la guerre des prix.

Crédit: French days Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS