Mango fait un nouveau pas vers l’omnicanalité

Mango, l’enseigne de fast fashion espagnole, renforce son omnicanalité. Désormais, les boutiques Mango franchisées seront impliquées dans le commerce en ligne de la marque. L’entreprise partagera avec elles le chiffre d’affaires du e-commerce en fonction des ventes réalisées dans leur zone d’influence. L’initiative, qui sera mise en œuvre avec effet rétroactif depuis le 1er janvier de cette année, concernera dans un premier temps les franchises en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Il s’agit des pays qui comptent un grand nombre de boutiques franchisées, respectivement 142, 82 et 18.

Actuellement, les boutiques Mango (en propre ou franchisées) mènent diverses initiatives omnicanales telles que la livraison et le retour des commandes en ligne ainsi que les ventes en boutiques physiques avec le stock de la boutique en ligne. Cette nouvelle initiative permet à Mango d’accélérer les initiatives centrées sur le client. Mango prévoit d’étendre cet accord à d’autres pays où existe le système de franchises dès 2021, lorsque le projet sera consolidé.

C’est en 2000 que Mango s’est lancé dans le e-commerce. Vingt ans plus tard, les ventes de ce canal représentent près de 24 pour cent du chiffre d’affaires total du groupe, atteignant 564 millions d’euros en 2019. Ce chiffre représente une augmentation de 26,7 pour cent par rapport à l’année précédente.

L’entreprise, qui s’est fixé en début d’année une progression des ventes en ligne à 30 pour cent de son chiffre d’affaires en 2020, prévoit de dépasser ce chiffre, compte tenu des bonnes performances du e-commerce.

Crédit : Mango

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS