• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Moncler s’offre les Champs-Elysées

Moncler s’offre les Champs-Elysées

By Odile Mopin

14 déc. 2020

Retail

Ce flagship est la plus grande boutique au monde de Moncler : plus de 1000 mètres carrés conçue par le cabinet d’architecte français Gilles & Boissier, fusionnant les codes esthétiques haussmannien à ceux d’un chalet montagnard de luxe. Une vitrine phare au numéro 119 de l’avenue que la marque de doudounes de luxe italienne a voulu comme le laboratoire de toutes ses envies, des dernières tendances. Tant en technologies innovantes qu’en expérience client immersive.

Imaginé comme un havre dépaysant à deux pas de l’Arc de Triomphe, l’espace, sur deux niveaux, rez-de-chaussée et sous-sol, se veut labyrinthique et ludique. La façade en impose, avec ses quatre fenêtres cintrées. Le visiteur déambule dans une série de salles où des jeux d’échelles permettent de créer l’illusion de grands volumes, et d’espaces intimes. Au centre, un escalier monumental mène au sous-sol. Les matières alternent la pierre taillée haussmannienne et le marbre poli avec des textures plus rustiques : bois brut, bronze trempé, pierre de montagne. Des surfaces miroitantes sur les murs et les plafonds créent des reflets en trompe-l’œil déroutants. On entre à l’intérieur par une grande allée voûtée, qui distribue l’espace et segmente l’offre. De part et d’autre, les pièces dédiées à l’offre féminine ont été élaborées avec l’Atelier Mériquet-Carrère, maître artisan français spécialiste des plafonds à caissons et des moulures de stuc. Dissimulées dans les deux ailes du rez-de-chaussée, deux salles jumelles « immersives » sont équipées d’écrans LED géants, conçus pour des expos, des capsules exclusives, des partenariats divers à commencer par les collaborations imaginées dans le cadre de son projet « Moncler Genius ».

En descendant l’escalier central, s’enroulant autour de la « Moncler Pupazzo », la marionnette mascotte de la griffe, on pénètre d’un un club pour gentlemen, tout en éclairage feutré, bois sombre et acier noirci. Au menu de ce temple Moncler, un éventail de services VIP, notamment des salons pouvant être privatisés à la demande de gros clients et d’acheteurs. Le nouveau magasin est évidemment équipé des dernières fonctionnalités omnicanales, incluant une proposition de rendez-vous virtuels chez le client. Moncler, qui vient de reprendre la marque lifestyle italienne Stone Island, dispose de 16 points de vente dans la capitale, en comptant ses shop-in shops des grands magasins. La marque dirigée par Remo Ruffini espère visiblement faire de ce dernier un lieu emblématique. Et reste positive quant au rayonnement de Paris alors qu’une de ses boutiques boulevard Saint-Germain, a été dévalisée ce vendredi 11 décembre, pour un préjudice évalué à environ 40 000 euros.

Crédit: Moncler

MONCLER