Mytrendymarket poursuit son ascension

Fondée en 2016 par Stéphanie Lefèvre-Sory, cette jolie place de marché est née de l’idée d’ouvrir les stocks de boutiques de mode. « Je me suis aperçue que les boutiques multimarques disposaient encore après les soldes de pièces qui étaient en rupture de stock dans d’autres régions et sur le web... pièces qui étaient recherchées par des potentielles clientes ! 8 500 boutiques multimarques ferment chaque année pour des problèmes de trésorerie souvent liés au stock », relève la fondatrice. L’idée de MyTrendyMarket était née. Destinée aux femmes, aux hommes et aux enfants, la plateforme permet à chacun d’acquérir des pièces de marques tendances et de créateurs bien souvent en rupture de stock ailleurs à prix réduits, tout en aidant les boutiques à développer leur activité sur le web. Le tout à des prix doux : - 40 pour cent toute l’année.

Après une première levée de fonds auprès de Pyrénées Gascogne Développement, le fond d’investissement du Crédit Agricole, Mytrendymarket a réitéré avec succès auprès d’investisseurs privés et de la BPI (Banque publique d’investissement). La plateforme a levé 265 000 euros depuis le début de l’année. Ce qui lui permet d’envisager l’avenir avec optimisme et de faire des projets. Au programme, de nouvelles fonctionnalités à venir comme la recherche de la pièce introuvable : le client pourra missionner le site afin de lui trouver la pièce qu’il souhaite. Il s’agit d’élargir le catalogue produit à 10 000 pièces (contre 5000 aujourd’hui, et de lancer une application, pour faciliter le référencement des produits par les boutiques.

Actuellement, l’outlet des boutiques multimarques de mode en ligne propose 250 marques, de Ba&sh à Sessun et Hipanema en passant par Marc Jacobs,Isabel Marant Bel Air ou Iro…

photo : Stéphanie Lefèvre-Sory, fondatrice de Mytrendymarket

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS