• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Ralph Lauren s’ouvre au marché de la location

Ralph Lauren s’ouvre au marché de la location

By Odile Mopin

3 mars 2021

Retail

Après Diane Von Furtsenberg, c’est au tour de Ralph Lauren d’ouvrir le marché de la location de vêtement. La griffe emblématique du casual à « l’américaine » a lancé ce 2 mars aux Etats-Unis son premier service de location de vêtement sur abonnement. Baptisé « The Lauren Look », cette nouvelle offre propose aux consommateurs une autre façon de découvrir la marque dans le sillage d’une mode engagée et responsable. L’enjeu est aussi de surfer sur la forte croissance des vente digitales (+ 20 pour cent au troisième trimestre 2020) pour rallier une clientèle plus jeune, de plus en plus friande de ce type d’initiatives durable. « The Lauren Look » offre également à l’entreprise la possibilité d’entretenir des interactions directes avec consommateur, pour permettre une connaissance plus fine de ce dernier.

La plateforme permet d’explorer un modèle basé sur l’économie du partage dans la mode, encore à défricher. Le fonctionnement est simple. L’adhésion à la plateforme « The Lauren Look », ouvre l’accès à une sélection de robes, pantalons, hauts … une proposition en constante évolution assortie de conseils de stylistes pour mixer les vêtements. La formule d’abonnement démarre à 125 dollars (103 euros) par mois pour constituer son vestiaire idéal avec les looks des collections récentes. Une fois le vestiaire rêvé organisé, les pièces priorisées, l’adhérent reçoit son premier envoi. Quand il le souhaite, il la retourne et reçoit de nouveaux articles en remplacement. Il a aussi la possibilité d’acheter ses pièces préférées à des prix exclusifs.

« Les consommateurs adoptent aujourd’hui une approche différente pour découvrir les marques et construire leur garde-robe. Notre « vestiaire du futur » proposera un mix de nouveautés de saison, de pièces personnalisées uniques de basiques, ainsi que des vêtements de seconde main. Notre style intemporel, nous positionne idéalement pour jouer dans chacune de ces catégories », a déclaré Patrice Louvet, le PDG de Ralph Lauren.

En plus de contribuer à la réduction du gaspillage de vêtements en augmentant la durée de vie des vêtements les collections feront partie d’un programme spécial après utilisation. Une fois que les vêtements auront atteint le plafond de location, ils seront donnés à Delivering Good, une association qui fournit aux personnes défavorisées des biens neufs et/ou en très bon état pour leur rendre dignité et estime de soi.

Crédit: Ralph Lauren