• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Réorganisation du groupe Printemps: trois Citadium menacés de fermeture finalement conservés

Retail

Réorganisation du groupe Printemps: trois Citadium menacés de fermeture finalement conservés

By Odile Mopin

31 mars 2021

Dans un contexte de mobilisation syndicale, le Groupe Printemps est revenu sur sa décision de fermer définitivement trois de ses magasins Citadium, situés à Paris (Champs-Elysées et Nation) et Toulon. Sont ainsi maintenus 52 emplois. Le réseau de huit Citadium reste pour le moment intact, avec une ouverture prochaine au programme, celle de Lille, une fois le troisième « confinement » terminé.

Le groupe avait envisagé ces fermetures dans le cadre de son plan de restructuration, présenté en novembre 2020 par Jean-Marc Bellaiche, le récent PDG. Mais face à la mobilisation des représentants syndicaux et grâce à des renégociations des loyers, Le Printemps a finalement décidé de poursuivre l’activité. Ces trois magasins ont par ailleurs enregistré des « performances très encourageantes », grâce au retour des « achats de proximité dans leur zone de chalandise ».

L’adaptation et la mutualisation de certaines fonctions supports inhérentes au projet de transformation du modèle du Groupe Printemps et de réorganisation de Citadium restent néanmoins d’actualité, avertit le groupe dans son communiqué. Restent notamment dans le périmètre du projet de réorganisation quatre enseigne Printemps, (à Paris dans le centre commercial Italie Deux, au Havre, à Metz et à Strasbourg).

Crédit : Groupe Printemps