• Home
  • Actualite
  • Retail
  • Zoom Kantar : les soldes remis en question ?

Zoom Kantar : les soldes remis en question ?

By Odile Mopin

16 juin 2021

Retail

Dans son dernier « zoom » sur les soldes en 2020, à la veille du coup d’envoi des soldes de l’été, Kantar est revenu sur les conséquences du succès des achats en ligne : selon l’organisme, l’envolée du e-commerce pourrait remettre en cause l’intérêt des soldes d’été, en particulier concernant le secteur du textile et de l’habillement.

Le budget des Français consacré aux soldes diminue

En témoigne notamment les données sur le budget des Français consacré aux soldes : il s’est effrité de 41 pour cent en l’espace de 5 ans : 153 euros en 2020 contre 215 euros en 2016. Tandis que dans le même temps, le budget accordé aux promotions se développe (262 euros en 2020 contre 251 euros en 2016). Par ailleurs, le nombre de Français déclarant attendre les soldes pour acheter de la mode est stationnaire ces 5 dernières années (69 pour cent des Français).

« Dans ce contexte quelques enseignes se distinguent néanmoins. Ainsi Intersport fait l’unanimité en périodes de soldes et de promotions. Mais les Français privilégient le shopping dans les grands magasins pour trouver de belles marques soldées, alors qu’ils utilisent Veepee ou Zalando pour trouver des promotions tout au long de l’année, souligne encore le leader des données et insights.

Celui-ci explique aussi ce désintérêt croissant par les reports des dates des deux dernières périodes des soldes, pour soutenir les commerces indépendants. Les soldes d’hiver 2020 en particulier ont généré un trafic inférieur à la période de référence des soldes d’hiver 2019, en dépit de leur prolongation de quatre à six semaines.

Selon Hélène Janicaud, Experte Fashion au sein de division Worldpanel de Kantar, « L’avenir semble morose pour les soldes. Le succès des achats en ligne accéléré par la pandémie diminue l’intérêt des soldes car le e-commerce est fondé sur la promotion et sur les réductions quasi-permanentes. La quête du meilleur prix et de la meilleure promotion y est par ailleurs facilitée pour les consommateurs. Par ailleurs, la démocratisation du marché de l’occasion avec la prise de conscience environnementale a permis l’essor de plateformes comme Vinted, offrant la possibilité de se procurer des produits de qualité et d’avoir accès à des marques premium à des prix souvent inférieurs aux réductions proposées pendant les soldes ».

« Ce rendez-vous promotionnel biannuel a perdu de sa superbe au fil des ans » , relève Kantar. En cause, les promotions pratiquées toute l’année par certaines enseignes et sites Internet, lors de ventes privées et d’événements dédiés comme les French Days, le Black Friday ou encore le Prime Day d’Amazon : si trois quarts des Français ont encore acheté des articles de mode en soldes en 2020 (ils étaient 82 pour cent il y a 5 ans), les promotions captent désormais plus de clients, soit 84 pour cent des consommateurs.

Crédit : FashionUnited