Blossom Première Vision : les grèves provoquent une chute de la fréquentation

Depuis le 5 décembre 2019, Paris vit au rythme de la grève des transports. Magasins, hôtelleries et restaurations sont fortement impactés par cette crise. Le secteur de la mode en souffre également comme le prouve les derniers chiffres dévoilés par Blossom Première Vision. Les 11 et 12 décembre derniers, le Carreau du Temple a accueili le salon dédié aux matières créatives pour les pré-collections printemps-été 2021 des marques de luxe et haut de gamme.

Blossom Première Vision : les grèves provoquent une chute de la fréquentation

Les tensions au sein de la capitale ont poussé des visiteurs français et internationaux pré-enregistrés à reporter ou écourter leur visite sur le salon. Ainsi, seulement 827 visiteurs ont parcouru les allées du Blossom Première Vision contre 1100 en décembre 2018. Parmi eux, 84 pour cent de français, 9 pour cent d’italiens. Des britanniques, des belges, des hollandais et des allemands étaient présents, en quête d’exclusivité et de création pour concevoir leurs pré-collections printemps-été 2021.

Blossom Première Vision : les grèves provoquent une chute de la fréquentation

Du côté des exposants, ils étaient 120 soit une hausse de trois pour cent par rapport à 2019. Parmi eux, des tisseurs, des tanneurs et des fabricants d’accessoires et de composants.

Photo : Blossom Première Vision

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS