• Home
  • Actualite
  • Salons
  • France Terre Textile organise sa première grande convention

France Terre Textile organise sa première grande convention

By Odile Mopin

6 mai 2022

Salons

ManuTexDVos © JF Hamard

Le label France Terre Textile, né en terre vosgienne, tiendra une convention regroupant une centaine d’industriels textile à Mulhouse, les 12 et 13 mai prochains, à la Maison de la Région Grand Est.

L’événement est d’ampleur. C’est la première fois depuis la crise sanitaire fois que tant d’industriels représentant l’ensemble de la filière, de l’amont à l’aval, se réunissent pour débattre des grands enjeux de leur secteur. Relocalisation, entreprises à mission, nouveaux modes de management, matériaux biosourcés, traçabilité, emplois, circuit court, innovation : toutes les thématiques seront abordées.

Une centaine d'entreprises venues des grandes régions et bassins textiles de France

Cette convention a d’ailleurs été organisée en partenariat avec l’UIT (Union des Industries Textiles) mais aussi les écoles supérieures de management, business et d’ingénieurs textiles telles que l’Ista et l’Ensisa, ou encore le pôle de compétences Textile Alsace. La centaine d’entreprises participantes représenteront les grandes régions et bassins textiles de France : le Nord, Troyes, les Vosges, l’Alsace, le Sud.

La filière lin sera représentée de la graine (avec la coopérative Natup) au tissage jusqu’au produit fini (Lemaitre Demeester, le groupement Linportant), de même que le jean, en pleine renaissance dans l’Hexagone avec de beaux ateliers tels que Tuffery. Au menu également, de grands noms du secteur œuvrant pour le made in France avec une forte empreinte RSE, labellisées France Terre Textile, certains depuis les débuts : Garnier Thibaud et son président, Paul de Montclos, instigateur du label, Tissages de Charlieu, Emanuel Lang (du groupe alsacien Velcorex), ou encore Jules Tournier et Missègle.

« L’objectif est d’échanger sur les nouveaux process, les bonnes pratiques, de faire se rencontrer nos entreprises à grande échelle, et aussi de redynamiser l’attractivité de la filière textile, en plein renouveau », explique Jules Petras, chargé de Mission pour le label.

Lancé en 2011 le premier label Vosges Terre Textile est devenu national au fil du temps, ralliant à lui de plus en plus de PME séduites par la traçabilité, la méthodologie et la visibilité qu’offre ce dispositif, pensé pour les spécificités du secteur : il garantit qu’au minimum 75 pour cent des opérations de production de l’article labellisé France terre textile sont réalisées en France, au sein d’entreprises agrées. Un label précurseur, puisque dès 2023 il sera obligatoire d’afficher les étapes de production, soit à minima le tissage, la teinture et la confection.

Aujourd’hui, 150 entreprises sont agréées, regroupées au sein des cinq labels régionaux Troyes-Champagne, Auvergne-Rhône-Alpes, Alsace, Nord et Vosges. Il y aura bientôt six puisque le Sud annoncera lors de l’événement la constitution de sa propre appellation. Leur production représente 50 millions de produits labelisés par an.

France Terre Textile
Made In France