Le Salon International de la Lingerie multiplie ses engagements dans une mode plus responsable

Le Salon International de la Lingerie célèbrera, du 18 au 20 janvier 2020 à Paris Expo Porte de Versailles, une édition plus engagée que jamais. Agissant comme fer de lance de la filière lingerie, l’évènement accompagnera le changement vers une mode plus verte et responsable. « Nous souhaitons donner plus de sens à notre métier et valoriser les initiatives éthiques et écologiques qui ouvrent la voie à une nouvelle forme de consommation », publie le Manifesto de cette nouvelle édition inclusive qui mettra en lumière une femme libre, plurielle et entière. Cécile Vivier-Guérin, Directrice Communication et Marketing du groupe Eurovet, explique l’ouverture de cette voie plus juste et solidaire dans une industrie en pleine mutation.

Le Salon International de la Lingerie multiplie ses engagements dans une mode plus responsable

Comment le secteur de la lingerie intègre-t-il aujourd’hui le changement vers une mode plus responsable ?

Tout d’abord, nous observons que l’univers de la mode féminine et en particulier celui de la lingerie, se développe dans une démarche d’inclusivité ou de « body positive attitude» en admettant toutes les morphologies. À cet effet, nous avons lancé une campagne publicitaire avec quatre égéries de morphologies différentes où toutes les femmes y sont représentées.

Le Salon International de la Lingerie multiplie ses engagements dans une mode plus responsable

Ensuite, nous avons remarqué que la sélection des fournisseurs de marques de lingerie privilégiait les aspects sociétaux et environnementaux.

Le lieu de production est aujourd’hui un facteur important puisque de nombreuses marques ont rapatrié leurs ateliers de confection, dans la zone Euromed au Portugal ou encore en Europe de l’Est, et choisissent une production de proximité. Face à une demande croissante de transparence, le «Made in» occupe une place prépondérante dans le choix d’un produit et fait l’objet d’une nouvelle communication « rassurante ».

Quant à l’aspect green, les matières écologiques sont davantage valorisées et l’upcycling offre une seconde vie aux produits.

Parmi les nouveautés de la prochaine édition de janvier 2020, le SIL ouvrira un nouvel espace dédié. De quoi s’agit-il ?

ORGANIC sera le nouvel espace dédié aux marques responsables. Une charte bien définie a d’ailleurs été établie : utiliser des matières organiques ou recyclées, des packaging en matières recyclées et imprimés d’encres non toxiques, une fabrication locale incluant une baisse de production de déchets, le respect des droits des salariés et des conditions de travail et l’utilisation de certifications organiques comme Ecocert ou Oeko-Tex. Sur ORGANIC les marques devront répondre au moins à trois de ces critères.

Le Salon International de la Lingerie multiplie ses engagements dans une mode plus responsable

Vous découvrirez également dans cette zone un espace tendance qui présentera toutes les démarches responsables des marques du salon, ainsi qu’un atelier à disposition de tous les visiteurs autour des teintures naturelles, le but étant d’offrir une seconde vie aux produits en les relookant.

Quelles marques green y participeront ?

Nénés Paris ; Germaine des Prés ; Olly ; la griffe écoluxe fabriquée dans le sud de la France, Occidente, ou encore A-dam en provenance des Pays-Bas. Et encore bien d’autres à découvrir…

Quels sont les engagements tenus par le salon pour réduire la production de déchets et l’impact sur l’environnement ?

Nous avons décidé de ne pas mettre de moquette sur le salon cette année encore sur l’ensemble du salon, mais uniquement par touche sur quelques zones et bien évidement celle-ci sera recyclable. Ce premier engagement nous permettra d’économiser six tonnes de moquette, soit l’équivalent cinq tonnes de pétrole brut !

Le Salon International de la Lingerie multiplie ses engagements dans une mode plus responsable

À l’entrée du salon, nous distribuerons des sacs réalisés en coton recyclé par notre partenaire Eurotextile et affrétés par voie maritime. Nos documents seront eux imprimés à moins de 30 kilomètres de la Porte de Versailles sur du papier recyclé et la signalétique du salon sera faite sur du drop paper, une toile écologique imprimable sans pvc.

Les stands du salon sont également pensés dans un esprit de upcycling.

Autre nouveauté : pour réduire les émissions de dioxyde de carbonne : la création d’un pôle de co-voiturage situé à la sortie du salon pour organiser les retours vers la capitale.

Enfin, nous installerons des espaces de restauration bio, en cohérence avec l’ensemble de notre offre seront proposés aux visiteurs du salon.

Le salon explore-t-il la possibilité de collaborer avec des associations ou ONG?

Nous collaborons cette année et pour la 1ère fois avec l’ARC (Association pour la Recherche contre le Cancer). Pour chaque badge acheté, un euro sera lui reversé.

Avez-vous prévu un programme d’acheteurs de mode éco-responsable ?

Un parcours de visite sur cette thématique sera organisé en binôme avec le salon Interfilière Paris afin de guider nos acheteurs et de leur présenter une vision à 360 de l’ensemble des démarches responsables du salon de la matière au produit. Pour aller jusqu’au bout de cette démarche de prospective « Eco », nous leur proposons d’assister à des conférences sur ce sujet, notamment celle animée par Julie Pont, Foundation sur le thème de la seconde vie du produit.

Selon vous, en quoi les salons sont-ils des accélérateurs de transition du marché de la mode ?

Cet évènement de trois jours nous permet de mettre en lumière toutes ces belles initiatives, les marques, les créateurs et les nouveaux procédés de mode éco-responsable. C’est notre devoir, notre lieu de fédération. On se doit de co-construire avec les acteurs de la filière, alors on s’engage et on communique.

Photos : Salon International de la Lingerie. Cucu la Praline (page d’accueil), Cécile Vivier-Guérin, Campagne inclusive, A-dam, Ambiance

https://saloninternationaldelalingerie.com

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS