Made in France-Première Vision : une fréquentation record

Le salon de la mode fabriquée en France attire toujours plus de visiteurs. A l’heure où 75 pour cent des Français se déclarent déterminés à acheter « Made in France », selon une étude récente du Crédoc, ce salon, organisé une fois par an par Première Vision, a rassemblé un nombre record de 3 431 visiteurs, soit une augmentation de 16 pour cent par rapport à 2018. Acheteurs, directeurs de collections, stylistes, créateurs, à 95 pour cent français, sont venus découvrir les savoir-faire de 108 exposants originaires des principaux territoires de l’hexagone : filateurs, façonniers, tricoteurs, fabricants d’accessoires, tanneurs, ennoblisseurs, mais aussi développeurs de technologies créatives.

A l’origine centré sur les façonniers, Made in France s’est diversifié au fil du temps pour présenter toute la filière, de l’amont à l’aval, oeuvrant majoritairement pour les marques premium et les grands noms du luxe. Dont acte, les donneurs d’ordres au rendez-vous ont couvert une vaste palette, d’Aigle à Balenciaga, en passant par Pyrenex, Uniqlo, Chloé, ou encore Lacoste et Vestiaire Collective….

Made in France-Première Vision : une fréquentation record

Une fréquentation en forte hausse

Au-delà de son offre, réputée pour être très qualitative, Made in France se veut un lieu stratégique de réflexion, engageant des thématiques fortes, pour souligner les défis et les enjeux de la filière. L’année dernière, la formation dans l’industrie de la mode était mise en avant. Cette année, c’est le projet Tricolor, en collaboration avec l’Union des industries textiles Sud (Uit Sud) et la plateforme Made in Town qui était en vedette. L’idée était de valoriser et d’encourager la renaissance de la filière lainière. Un projet transversal au cœur des filières lainières françaises qui s’est décliné autour trois axes : une collection de fils et de tissages mise à la disposition de 50 marques et designers pour donner vie à de nouveaux vêtements, accessoires et objets de décoration en collaboration avec les façonniers du salon Made In France Première Vision. Une web série dévoilant les coulisses des filières lainières françaises, et enfin un vestiaire Tricolor présenté pendant Made in France Première Vision. Au menu, de l’habillement et de l’accessoires réalisés par 68 marques et créateurs, en collaboration avec des professionnels de la laine et les façonniers du salon.

Autre temps fort de Made in France, ses « Rencontres », des conférences organisées avec l’Institut français de la mode (Ifm). Elles ont fait le plein d’auditeurs, notamment le séminaire « Made in France(s) », une table-ronde réunissant industriels (La bonneterie Le Minor), experts (Laurent Vandenbor, délégué général de Mode Grand Ouest et directeur de formation de l’Union française des industries de la mode et de l’habillement-Ufimh) et jeunes stylistes (Steven Kodjia, de la marque French Deal). Il n’est jamais trop tôt pour explorer les pistes d’une filière française en plein renouveau.

Le prochain rendez - vous de la filière française se tiendra le 1er et 2 avril 2020, toujours au Carreau du Temple.

photo : made in France-première vision

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS