Made in France revampé pour son retour le 1er et 2 septembre

Annulé en avril dernier pour cause de pandémie, Made in France fera son retour sur la scène parisienne début septembre, toujours au Carreau du Temple, son lieu d’élection. Le salon à haute valeur ajoutée de la filière française sera ainsi le premier rendez-vous professionnel de l’agenda de la rentrée pour la mode, à l’heure où l’engagement gouvernemental pour la fabrication nationale s’affirme.

Recréer du lien, redonner du sens, relocaliser : des ambitions plus que jamais remises en lumière par la crise sanitaire. Made in France, organisé par Première Vision, devrait être très attendu par les professionnels. C’était donc le moment, pour cette 38 ème édition, de proposer un format d’événement inédit pour penser le futur de la mode française.

Cette session unique en son genre sera marquée par la création d’un « hackathon » pour fédérer l’écosystème industriel (fabricants, marques, organisations professionnelles) en faveur du made in France. Ce projet a été Lancé par Made in France Première Vision, en coordination avec la Maison du savoir-Faire (financée par le DEFI) et en partenariat avec le Centre Européens des Textiles Innovants (CETI), l’association Nord Créa, l’école l'ESIV-La Fabrique et le Label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). Il ambitionne de rassembler une dizaine de marques de mode françaises pour les accompagner dans leur processus de fabrication en France.

Made in France revampé pour son retour le 1er et 2 septembre

La plateforme de rencontre dans l’air du temps sera également portée par une programmation engagée. Nouveaux enjeux, nouvelles perspectives, nouveaux modèles… seront l’objet des Rencontres du made in France #04 en partenariat avec l’Institut Français de la Mode : Quelles leçons les industries du textile, du cuir et de la mode peuvent-elles tirer de la crise du Covid-19 ? Le débat est ouvert articulé autour de quatre conférences autour de la relocalisation, des nouveaux codes de la souveraineté, des enjeux de l’emploi de proximité et de la formation. Parmi les intervenants, le salon accueillera Guillaume de Seynes, Président du Comité Stratégie de la Filière Mode et Luxe, et missioné par les pouvoirs publics pour réfléchir sur la relocalisation, Yves Dubief, Président de l’Union des Industries Textiles (UIT), Marc Pradal, Président de l’Union Française des Industries Mode & Habillement (UFIMH) ou encore Guillaume Gibault, Président du Slip Français.

Made in France revampé pour son retour le 1er et 2 septembre

Au menu également, « Re-made in France », le Made in France au cœur de l’économie circulaire, une conférence le mardi 1er septembre à 18h30, organisée en collaboration avec le bureau de conseils LeherpeurParis, et proposée en partenariat avec le Groupement de la Fabrication Française (GFF).

Toujours sélective et comptant une centaine d’exposants, l’offre de l’amont à l’aval , mais toujours très axée sur la confection pour le luxe, se répartira en huit pôles : Technologies créatives, Façon et tricotage, Fabrication d’accessoires, Composants, Ennoblissement, Matières premières -tissus, cuirs-, Organismes professionnels et de formation ou de labellisation, et Services.

Made in France revampé pour son retour le 1er et 2 septembre

Crédit: Made in France

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS