• Home
  • Actualite
  • Salons
  • Pitti Uomo : vibrations animales et bonne ambiance à Florence

Pitti Uomo : vibrations animales et bonne ambiance à Florence

By Ole Spötter

13 janv. 2023

Salons |COMPTE RENDU

Photo : FashionUnited

Pitti Uomo a lancé cette semaine la saison Automne/Hiver 2023. Éclairée par quelques rayons de soleil, l'ambiance au salon de la mode masculine était plutôt positive bien que l'industrie de la mode florentine soit également concernée par la situation économique générale.

L'organisateur du salon Pitti Immagine reste confiant quant à l'avenir. Les salons professionnels sont importants pour les petites et moyennes entreprises en ce moment, a déclaré le président du Pitti, Claudio Marenzi, mardi matin lors de la conférence d'ouverture. En plus d'une nouvelle augmentation du nombre de marques exposantes, le salon a également impressionné par un certain nombre de points forts tels que les défilés des créateurs de mode invités Jan Jan van Essche et Martine Rose ainsi qu'un espace dédié à la mode canine.

Le directeur général de Pitti, Raffaello Napoleone, a, lui aussi, lancé la nouvelle saison avec enthousiasme et a dansé sur le stand de Mac Jeans, où la marque de jeans allemande présentait une collection conjointe avec la créatrice Barbara Becker pour fêter son 50e anniversaire. 

De g. à dr. : Elias Becker, Raffaello Napoleone, la patronne de Mac Jeans Eveline Schönleber et Noah Becker. Photo : Fashion United

« Nous portons maintenant les fruits de notre travail », a déclaré le CEO de l'organisateur du salon à propos de la saison actuelle. Le salon dédié au menswear a offert sans interruption un lieu d'échange pour le secteur de la mode – qu'il soit numérique ou physique – et ce malgré des pertes. Alors qu'en juin, sa dernière édition avait déjà accueilli nettement plus de visiteurs, l'édition de janvier 2023 a également convaincu avec 12 600 acheteurs, dont 8 400 Italiens et 4 200 acheteurs internationaux (au 12 janvier à midi) - dont 500 Allemands. D'autres pays comme les Pays-Bas, les États-Unis, la Suisse, le Japon et la Belgique étaient également représentés.

Rester positif dans les moments difficiles

Andrea Dini, directeur général de Paul & Shark, se réjouit qu'après trois ans, il se passe plus de choses sur le salon. Selon lui, c'est l'Europe et l'Amérique du Nord en particulier qui assurent le remplissage des salles. Le marché allemand est particulièrement important pour la marque masculine italienne – où Paul & Shark est représenté par des sociétés telles que Breuninger, Peek & Cloppenburg, Hirmer et KaDeWe – suivi par la Grande-Bretagne, l'Amérique du Nord et le marché intérieur.

Pour le patron de Paul & Shark, la maille et les vêtements d'extérieur continuent d'être à l'honneur cette saison.Dans le segment des vêtements outdoor, la marque travaille sur des modèles plus légers afin de pouvoir répondre aux hivers plus chauds. Malgré la hausse des coûts de l'énergie et l'inflation, la situation actuelle d'Andrea Dini est meilleure que pendant le confinement. Les temps sont durs, mais il reste positif.

Stand Paul & Shark au Pitti Uomo. Photo : Fashion United

Conquérir de nouveaux marchés

AlphaTauri est également optimiste quant à l'avenir et s'aventure sur un nouveau marché. Avec le marché américain, la marque autrichienne de vêtements d'extérieur poursuit son expansion mondiale, explique le directeur général Ahmet Mercan. La marque, qui appartient au fournisseur de boissons Red Bull,  profitera également de son lien avec le sport automobile - AlphaTauri est fournisseur de la Formule 1 et a sa propre équipe dans la compétition.

Mais malgré l'attitude positive, l'augmentation des prix d'achat se fait sentir chez l'entreprise, c'est pourquoi les prix des produits ont été ajustés cette saison. Dans le domaine des vêtements d'extérieur, les pièces d'AlphaTauri se situent entre 380 et 1100 euros dès AH23.

Baldessarini FW23. Photo : Baldessarini

Après-ski

Cette saison, le segment de l'outerwear est de plus en plus axé sur le lifestyle. Head Sports, entre autres, a présenté sur son stand quelques looks décontractés qui peuvent aussi être portés en dehors des pistes de ski. On remarque notamment des combinaisons deux-pièces initialement pensées pour le ski et qui ont été stylisées avec des chemises en flanelle ou encore des articles de sous-vêtements qui seraient trop chauds pour le sport. Dans les saisons à venir, la gamme de la marque autrichienne de sportswear, qui a récemment présenté sa collaboration avec Gucci Vault, devrait s'enrichir d'autres pièces casual.

La société Baldessarini a également misé sur un look hivernal décontracté et a transformé le monumental palais Corsini al Parione en un chalet avec piano et chœur gospel. La marque allemande pour hommes a ainsi présenté des combinaisons de neige au look rétro et a introduit la tendance 70's dans le chalet de montagne chic. Mais à côté des pièces plus sportives, on pouvait aussi voir des costumes classiques et des manteaux aux lignes droites. Pour la palette de couleurs, la marque, qui appartient au groupe vestimentaire Ahlers AG de Herford, a misé sur des tons discrets comme le blanc, le gris et le brun, ainsi que sur des accents légers de turquoise et d'orange.

Stand bei Pitti Pets. Photo : FashionUnited

Pitti Pets

Pitti Pets, le nouveau segment de Pitti Uomo, a présenté des looks qui rendent élégants les animaux à quatre pattes - en particulier les chiens - par tous les temps. Selon Napoleone, le salon répond ainsi à l'intérêt pour les animaux domestiques, renforcé par la pandémie. Pitti Immagine a d'abord testé cette gamme avec quelques marques lors du salon de la mode enfantine Pitti Bimbo et a reçu des réactions positives. Le salon de la mode masculine inclut donc désormais des vestes,  colliers et autres accessoires pour chiens - aperçus aussi par le directeur du salon chez les détaillants de mode, à côté des collections pour hommes et femmes.

Consolider les partenariats

Marco Bernardini se montre lui aussi positif. Il a constaté une forte fréquentation du stand de la marque de jeans Incotex Blue Division, une sous-marque de Slowear. Le directeur général de l'entreprise italienne réagit à la situation économique globale par une planification à long terme, dont fait partie une étroite collaboration avec les partenaires industriels, explique Bernardini.

En 2023, l'entreprise veut trouver un équilibre entre ses magasins en propre et son réseau de revendeurs, en se concentrant sur les partenaires commerciaux et les magasins existants. En 2022, l'entreprise a ouvert deux nouveaux magasins l'année dernière, dont son plus grand flagship à ce jour, à New York.

Jan Jan van Essche présente son premier défilé

Au total, près de 800 collections ont été présentées au parc des expositions Fortezza da Basso. À cela s'ajoutaient quelques événements spéciaux dans d'autres lieux de la ville, comme le défilé de Jan Jan van Essche. Le designer belge a présenté pour la première fois une collection sous la forme d'un défilé de mode. C'est le bon moment pour lui, a-t-il déclaré lors de l'entretien en avant-première mercredi matin.

Performance bei Jan-Jan van Essche Show FW23. Photo : Vanni Bassetti / Pitti Immagine

Le soir, Jan Jan van Esschea a présenté le défilé de sa collection « Rite » au musée et monastère Santa Maria Novella, inspiré d'une performance de danse de la chorégraphe Pina Bausch. Une lente marche sur un podium bordé de colonnes était accompagnée d'un fond musical épique de tambours et de guitares qui renforçaient la vibe de la collection orientée ethno.

Pour les silhouettes, qui étaient surtout amples et fluides, le créateur s'est inspiré de pièces comme le boubou, un vêtement d'extérieur ample du Sénégal, ainsi que de robes arabes. On pouvait également voir des ponchos, des capes et des costumes inspirés des kimonos. Pour les matières, le créateur a misé sur des tissus naturels comme la laine de yak italienne pour un manteau et une laine plus légère pour des tuniques et des chemises. Certains des looks ont été complétés par des chapeaux en feutre en fourrure de castor et de lapin, créés en collaboration avec la manufacture de chapeaux autrichienne Mühlbauer. La palette de couleurs se structurait autour de tons terreux et de noir, complétés par des touches de couleur jaune curry, vert olive et tartan avec du rouge.

Jan-Jan van Essche FW23. Photo : Vanni Bassetti / Pitti Immagine

Italo-House et techno dans la chambre d'enfant

Chez la seconde styliste invitée, Martine Rose, le ton était également donné par la musique. La styliste britannico-jamaïcaine s'est inspirée de la vague Italo-House qui a influencé la scène des clubs britanniques dans les années 1980 et au début des années 1990, a annoncé jeudi la marque éponyme. Lors de son premier défilé de mode en dehors de Londres, un maillot de foot conjugué à un costume rencontrait un manteau rose oversized duveteux. Martine Rose a aussi mis la cravate en avant en associant l'accessoire - dans des imprimés colorés - à des vestes de survêtement, des vestes en jean et des manteaux plus classiques.

Martine Rose FW23. Photo : Pitti Immagine

Pendant ce temps, Vain voyageait au début des années 2000. Le jeune label finlandais avait installé une chambre d'enfant dans une salle du Palazzo Pucci, avec un lit, une console de jeu et une télévision, ainsi que de nombreux magazines. Le décor devait capturer l'esprit de l'an 2000, où les frères et sœurs ainés jouaient encore le rôle d'influenceurs et non les stars des médias sociaux.

Les looks se situaient entre le style gothique et la scène techno berlinoise. On pouvait voir de longs manteaux en cuir sombre, des chemises à manches longues ainsi qu'un haut en résille et un grand manteau blanc et moelleux. Le cuir a joué un rôle important dans l'ensemble et a été utilisé entre autres pour les pantalons et les jupes, qui ont aussi été portés par des mannequins masculins. La marque a clairement misé sur le jeu des rôles entre les sexes et sur une esthétique androgyne.

Vain. Photo : Astra Marina Cabras / Pitti Immagine

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par FashionUnited France.

Pitti Uomo