Première Classe fait la part belle aux « micro climats » créatifs

Première Classe, organisé par Wsn Développement se tiendra du 1er au 4 mars, au cœur de la Fashion Week. L’événement dédié à l’univers de l’accessoire depuis 1989 est complété par une sélection de prêt-à-porter d’une centaine de marques (Première Classe #Dressing) et des cartes blanches à la jeune création.

Reconnu pour sa sélection haut de gamme, le salon présente près de 500 marques et des créateurs de bijoux, de chaussures, de maroquinerie et de différents accessoires spécialement choisis pour leur créativité, leur originalité et leur style. Pour cette édition, le directeur artistique Thomas Phélizon a fait la part belle aux créateurs qui sont autant de “micro climats” mis en lumière, chacun pour leurs spécificités et leurs unicités. Les tentes du salon abriteront donc au Jardin des Tuileries trois types de propositions d'accessoires ponctués de prêt-à-porter – trois « micros climats » dont les atmosphères se tempèrent.

500 marques et créateurs pointus

Nouveauté de cette édition, une carte blanche à la présentatrice de télévision sud-africaine Khannyi Dhlomo, qui présentera des jeunes créateurs en exclusivité en France, comme Mantua, Maxhosa, ou encore Suki Suki.

Autre temps fort de Première Classe, l’association entre le salon et « not Showroom », créé en 2016 et listé comme un des showrooms officiels de la Fashion Week de Shanghai. Cet acteur majeur de la mode chinoise propose une sélection de prêt-à-porter et d’accessoires conçue par des talents diplômés de grandes écoles de mode comme Central Saint Martins, Parsons NY ou encore Istituto Marangoni.

Images : première classe

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS