Texworld Paris : le réenchantement plane sur les tendances matières de l’hiver 2020-2021

Le salon des tissus Texworld, qui regroupe environ un millier d’exposants venus du monde entier, et notamment d’Asie, se tiendra au Bourget du 16 au 19 septembre. Incontournable, il donne le coup d’envoi de la mode à venir, accueillant les professionnels de la mode en quête de sourcing matières au plus proche du marché. Messe Frankfurt France, son organisateur, livre en avant-première un aperçu des tendances qui feront la mode de l’hiver 2020. Pour la période hivernale, les directeurs artistiques de Texworld Paris, Louis Gérin et Grégory Lamaud ont eu envie d’optimisme. Les designers du salon proposent chaque année une présentation authentique et originale des courants d’inspiration de demain, en croisant approche marketing, sociétale et développement créatif. Pour la saison froide, ils nous proposent de redécouvrir la joie de croire en demain. Esquisse.

Réenchantement de la mode sur fond de technicité et de matières texturées

Quatre grands thèmes sous-tendront donc l’offre de Texworld : Baptisé dans le trend book des deux directeurs artistiques « Fascination apocalyptique », ce premier « motif » joue la flamboyance : tissus chaleureux, aux couleurs lumineuses, jonglant entre le mat et le brillant. Au menu, une palette infinie de bleus, de l’azur au glacier, qui s’entrechoque avec les rouges, ocres et jaunes chaleureux. Les textures sont confortables ou très urbaines : double-face cosy, froissés plastifiés.

Autre grand axe de la mode à venir, « Envoûtement immémorial » : « Notre histoire jaillit comme un geyser, elle éclate, iridescente », relèvent les directeurs artistiques du salon. A ce credo, s’adaptent des matières multicouches, des duvets enveloppants, mais aussi des tissus à la matité minérale et des motifs de carreaux. Le tout décliné dans un colorama inspiré de la nature : terra cota, terre brûlée, mais aussi teintes végétales. « Eblouissement synthétique » propose de son côté un nuancier plus flashy, pour un hiver éclatant : jaune tournesol « surexposé » bleu « ultraviolet » en passant par le vert « plasticine ». L’ensemble se conjugue à des matières techniques, à valeur ajoutée futuriste : pliages métallisés, surimpressions holographiques, origami « naturel » ou encore patchworks « spontanés ».

Texworld Paris : le réenchantement plane sur les tendances matières de l’hiver 2020-2021

Enfin « Extase astrale » joue les contrastes entre la terre et le ciel. Les couleurs sombres des profondeurs côtoient les couleurs vives de la lumière : rose crépusculaire, bleu orangé éblouissant, mais aussi carbone, notes de poussière et de bitume, pour la touche urbaine. Les textures sont craquantes, les tissus texturés ; maillage ondoyant, nids d’abeille, triple épaisseur.

photo : tendances Texworld

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS