Who’s Next : un cru « anniversaire » renouvelé

Pour ses 25 ans, Who’s Next et ses 1 200 exposants ont accueilli 44 542 visiteurs sur les quatre jours du salon, du 18 au 21 janvier dernier, dont 32 pour cent d’acheteurs internationaux. Soit 4,5 pour cent de moins qu’en janvier dernier, où le salon avait reçu 2000 visiteurs de plus. Au top cinq des pays étrangers, l’Italie, l’Espagne, la Belgique, le Japon et le Royaume-Uni. La France de son côté a répondu présent malgré le contexte social et politique bousculé, avec des acheteurs de choix : Bazar Chic, Place des Tendances, Les Galeries Lafayette, Le Printemps, l’Exception, La Redoute, etc. Mais l’essentiel ne réside pas que dans ce constat chiffré et objectif.

Cette édition était toute particulière car en pleine concrétisation des chantiers entrepris l’année dernière. Des secteurs repensés mixant prêt-à-porter et accessoires sous l’unique bannière de Who’s Next, un salon réunifié, conçu comme un concept-store géant. Et en prime un retour aux sources grâce à l’espace What’s Up, axé sur le mode street et urbaine. « Le salon est plus clair et laisse présager une très belle dynamique pour la prochaine édition de septembre, a commenté Frédéric Maus, le co-directeur général de Wsn avec Xavier Clergerie.

Who’s Next : un cru « anniversaire » renouvelé

Who’s Next a fait peau neuve

Les focus sur de grandes thématiques, qui ont rythmé le salon, ont été très appréciés des acheteurs. A commencer par What’s Up donc, qui réunissait environ 90 marques urbaines emblématiques comme Kulte, Von Dutch, Lois, ou encore Helvetica et French Kick, ainsi qu’une sélection de chaussures pointues, comme Bronx Shoes, Saucony ou Pony. Pour Kulte, qui a fêté ses 2O ans, il s’agissait d’un vrai retour sur la scène urbaine. Un retour réussi, comme l’a signalé Guillaume Flahault, co-dirigeant de la marque d’origine marseillaise.

Autre zone« éditorialisée », CosmO°s, l’espace grand froid, pensé pour affronter la météo avec chic et élégance. Pipolaki, marque made in France d’accessoires de maille haut de gamme (bonnets…) s’est réjoui de sa participation à ce nouvel espace, où elle a pu contacter de nouveaux clients.

Who’s Next : un cru « anniversaire » renouvelé

Des focus forts ont rythmé l’espace

Fame, le secteur historique du salon présentant les marques créatives et contemporaines n’a pas désempli. Très colorées et habillées d’imprimés tendances, les collections présentées un hiver joyeux et vibrant. La Fée Maraboutée et beaucoup d’autres ont également contribué à cette aura qui séduit les acheteurs de prêt-à-porter. Chez Leon & Harper, une des stars du secteur, beaucoup d’acheteurs étrangers, de même que chez Second Female, pile dans la tendance « disco », très eighties.

Très remarqués, les jeunes créateurs ont pu tester leur pouvoir de séduction et l’envie de renouveau des boutiques. Autant de nouveaux talents (Modem, Gang de Filles, Les Garçonnes, Quynh Bui…) qui ont pu amorcer un bon carnet de commandes.

Who’s Next, cette session, c’était aussi l’espace Inside, axé sur le lifestyle (accessoires, déco, petit ameublement). Il était composé de jolies marques triées sur le volet comme MaPoésie (foulards, écharpes, papeterie) Maison Baluchon, ses sacs et petite maroquinerie fabriqués en Haute-Marne, mais aussi ses papiers peints exclusifs, ou encore Esquisse Paris, lingerie made in France.

L’accessoire, qui faisait écho au gré des tendances à l’offre de prêt-à-porter, a fortement enrichi son offre. En fer de la lance, la chaussure et la maroquinerie, avec une belle typologie d’acheteurs et un climat d’affaires porteur, que ce soit du côté des distributeurs d’entrée de gamme ou à tendance commerciale. Côté bijoux, la sélection « fine Jewellery » très haut de gamme de sept designers a trouvé sa place dans le secteur, au sein d’un show-room écrin sobre et chic.

Images : who’s next

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS