• Home
  • Presse
  • Business
  • CP Les Trois Tricoteurs - 2 juillet 2021

CP Les Trois Tricoteurs - 2 juillet 2021

PRESS RELEASE
By Press Club

9 août 2021

Business

Après deux ans et demi de création, de recherche de financement, de travaux… Les Trois Tricoteurs sont heureux de vous annoncer l’ouverture de l’espace bar de leur atelier de tricotage ! Depuis hier, l'ouverture officielle, une foule s'y est déjà retrouvée et a pu découvrir le lieu. Une vraie réussite pour Sacha, Alexandre, et Victor !

Ayant très récemment reçu leurs machines, ils auront besoin d’encore un peu de temps avant de commencer à tricoter. La production devrait commencer dès septembre mais, en attendant, ils vous accueillent dans leur bar, de 11h30 à 00h la semaine, et de 11h30 à 2h le week-end !

Vous y trouverez divers types de boissons : des bières, des vins, des jus et nectars, du kombucha, des sirops… La plupart des boissons sont bios, et sont surtout locales ! Les Trois Tricoteurs mettent à l’honneur la région dans le choix de leurs produits.

Le bar est situé entre le Musée de la Piscine de Roubaix et la gare Jean Lebas. Il est spacieux, et il a l’avantage d’avoir une cour intérieure à ciel ouvert. Les clients pourront s’y installer pour profiter du soleil, tout en étant à l’abris du vent et des bruits de la rue. Les Trois Tricoteurs vont également diffuser les grands évènements sportifs, comme les matchs de l’Euro.

LE CONCEPT

Les Trois Tricoteurs, c'est un atelier de tricotage responsable et innovant, imaginé et créé de toutes pièces il y a 2 ans et demi. Sacha, Alexandre et Victor, les créateurs, y proposent l'achat de pulls et/ou de chaussettes personnalisables et éco-responsables, faits sous vos yeux, en coton biologique ou en laine mérinos.

Les vêtements sont produits sur demande et réalisés sur les machines Shima Seiki, des machines innovantes et automatisées qui utilisent la technologie du tricotage intégral. Cette technique récente permet d'éviter les déchets, la surproduction, les stocks et possibles invendus. Les produits en sortent totalement finis, tricotés de A à Z.

Les prix de vente sont en moyenne 70€ pour un pull et 7€ pour une paire de chaussettes. Grâce aux machines et à l’atelier, les Trois Tricoteurs sont eux même producteurs et distributeurs. Cela leur permet de rendre les vêtements accessibles car ils réduisent les intermédiaires, et donc leurs coûts de fabrication.

Dans leur local roubaisien, l’idée est de lier l’utile à l’agréable. Pour apporter plus de sens et de transparence à leur projet, l’atelier est ouvert, grâce à une verrière, sur un tiers-lieux comprenant notamment une partie bar et petite restauration. Pendant que vous regarderez les machines tricoter vos pulls ou vos paires de chaussettes, vous pourrez vous désaltérer avec des bières et autres boissons locales, et vous régaler avec une planche apéro composée également de produits locaux.

L’automatisation des machines leur permet de proposer leurs services à plus grande échelle. Les Trois Tricoteurs, c’est une alternative de production à la demande, plus responsable et agile. Ils ciblent les petits créateurs, marques et entreprises qui souhaitent prototyper, produire localement ou relocaliser une partie de leur production en France.

LA NAISSANCE DU PROJET

Ce projet est né d’un constat : les consommateurs sont à la recherche de plus de sens dans leurs achats. Ils sont de plus en plus animés par le soutien de l'économie locale et la durabilité : consommer moins mais mieux. Sacha, Alexandre et Victor étant très engagés au quotidien pour la préservation de la planète et travaillant dans l’industrie textile, ils souhaitaient redonner du sens à leur métier, tout en continuant à s’épanouir dans ce secteur.

Ils ont également remarqué le désintérêt des consommateurs pour les boutiques physiques, qui sont de moins en moins fréquentées. Le web est de plus en plus privilégié pour faire des achats. C’est aussi pour cela qu’ils ont fondé Les Trois Tricoteurs : proposer une expérience inédite, qui donne envie au client de sortir de chez lui pour créer du lien social et pour consommer.

Étant issus de l’ENSAIT, l’École Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles, située à Roubaix, Il était important pour eux de ré-industrialiser cette ville, qui a souffert de la crise et qui vivait autrefois du textile. Ils souhaitent également donner envie à des jeunes de découvrir le métier de tricoteur, ou même faire naître des vocations. Ce métier n’a pas vu de nouveaux acteurs depuis une trentaine d’années en France, ce serait une aubaine pour eux de transmettre leur passion et de donner une continuité à cette profession.

LA CONTINUITÉ DU PROJET

À l’avenir, Sacha, Alexandre et Victor aimeraient développer encore plus leur projet, notamment en créant une usine de tricotage comprenant plusieurs machines. L’objectif serait de créer plus rapidement et de répondre à une demande qui, ils l’espèrent, sera toujours en hausse.

Ils souhaitent également faire de leur local un espace partagé où tout le monde peut se retrouver et échanger. Il sera à disposition pour organiser des réunions d'équipes, des séminaires, des ateliers manuels, des formations etc.. Cela permet de proposer une nouvelle dynamique locale à ce quartier de la ville.