• Home
  • Presse
  • Business
  • Les métiers de la Mode & du Luxe recrutent dans la région Auvergne Rhône Alpes

Les métiers de la Mode & du Luxe recrutent dans la région Auvergne Rhône Alpes

PRESS RELEASE
By Press Club

15 mars 2022

Business

Derrière chaque vêtement, chaque accessoire et chaque objet de la filière Mode & Luxe, il y a des femmes et des hommes, qui perpétuent et renouvellent un savoir-faire durable et d’excellence. Le CSF Mode & Luxe souhaite inviter le grand public à mieux connaître ces métiers à travers sa campagne de communication "Savoir pour faire : façonnez votre avenir !" dont vous pouvez découvrir ICI le film de campagne, avec l'intervention de plusieurs ambassadrices et ambassadeurs de la filière.

Avec plus de 1400 projets de recrutement en 2021, la région Auvergne-Rhône-Alpes est actuellement le second employeur le plus important dans le secteur de la mode et du luxe en France. Les filières « Textile », « Cuir » et « Bijouterie » sont particulièrement bien représentées avec 26 000 salariés et plus de 1000 entreprises.

Découvrez trois entreprises de la région qui recrutent et qui proposent des parcours d’avenir et d’excellence dans ces filières.

TEXTILE

HENITEX à Riorges dans le département de la Loire : 10 postes à pourvoir

Créée en 1987, Henitex est une société leader en Europe pour la fabrication de tissu maille pour le secteur de la mode, en particulier le prêt-à-porter et la lingerie : jacquards fantaisies, ajourés, jersey, rayures, côtes... Elle a également développé un savoir-faire dans le domaine des tissus techniques principalement destinés aux secteurs du sportwear, médical, ameublement et du chaussant.

L’inauguration de cette première unité Seamless en France aura lieu le 11 mars 2022 à 11H00 suivi d’un cocktail. N'hésitez pas à confirmer votre présence par retour de mail.

BIJOUTERIE / DÉCORATION

DM DORURE à Montagny dans le département du Rhône : 10 postes à pourvoir

Fondée en 1989, DM Dorure est spécialisée dans le traitement des métaux. Du prototypage à la fonderie en passant par l'émaillage et la peinture, ses activités s'articulent autour de métiers et de savoir-faire d'exception.

Aujourd'hui, DM Dorure emploie 20 personnes hautement qualifiées sur un site de 1800 m2 à proximité de Lyon. Au fil des ans, elle a étendu son expertise à des univers multiples tels que la mode, l'industrie, la décoration, le packaging, l'art de la table ou encore les objets d'art.

L'entreprise s'emploie à former en interne l'intégralité de ses collaborateurs en s'appuyant sur des référents techniques présents au sein de l'entreprise depuis 15 ans. Pour les 3 prochaines années, grâce notamment à une demande de plus en plus forte du monde du luxe, DM Dorure recherche à recruter 10 personnes, pour les postes suivants :

  • 2 Polisseurs sur métaux
  • 2 Metteurs au bain
  • 1 Peintre
  • 3 Monteurs
  • 1 Commercial spécialisé
  • 1 Ordonnanceur

A moyen terme, l'entreprise souhaite renforcer l’ADN de l’entreprise où chaque salarié contribue au bon fonctionnement de l’entreprise, apporte son expertise et participe à chaque décision technique engageant la qualité produite par DM Dorure. La société a également mis en place une semaine de travail de 4 jours participant à l’épanouissement de chaque salarié.

CUIR

Le groupe Fleurus est né en 1942 à Saint-Flour dans le Cantal. Familial, il s'est diversifié dans la réalisation de Bracelets montre, articles de maroquinerie et de gainerie de luxe. Son activité s'est ensuite élargie à la bijouterie et le e-commerce avec ses marques Una Storia, Louise's Garden et Maison Fèvre.

Son expérience et ses savoir-faire artisanaux lui ont permis de poursuivre une croissance sur ses deux sites à savoir le site de Vichy dans l'Allier et le site de Saint Flour dans le Cantal.

Le groupe emploie actuellement 800 personnes et compte maintenir sa croissance en assurant en interne les formations nécessaires pour acquérir les compétences de maroquinier.

Un nouvel atelier vient d'ouvrir ses portes au sud d'Issoire dans le puy de dôme, et la création d'un nouvel atelier est en cours, prévue pour fin 2022, sur son site de Vichy

Ainsi ses besoins en recrutement pour les années à venir sont d'une cinquantaine de personnes par an avec une formation à la Maroquinerie pour chacun de ces deux ateliers. Des postes seront aussi à pourvoir dans les métiers support tels que méthodes, prototypistes, ordonnancement etc.

A propos de la campagne "Savoir pour faire"

Plus de 250 formations et près de 80 métiers sont à découvrir dans une campagne de communication déclinée sur 12 mois à partir du 1er décembre 2020. Cette nouvelle campagne est le deuxième chapitre de l’opération « Savoir pour Faire » initiée en 2019 visant à valoriser les formations aux métiers de la mode et du luxe.

Visionnez ici le film choral de campagne et rendez-vous sur le site Savoir pour Faire afin de découvrir les formations existantes sur l’ensemble du territoire. Ce site permet d’orienter celles et ceux qui ont choisi d’apprendre un métier technique de la Mode & du Luxe, ou ceux qui souhaitent s’y reconvertir.

"Savoir pour Faire" est une campagne de communication organisée par le Comité Stratégique de Filière Mode & Luxe et financée par Opco2i.

À propos de la filière Mode & Luxe

La France est le premier acteur mondial du secteur Mode et Luxe. Caractérisée par une grande diversité́ d’acteurs et de métiers répartis sur le territoire, la filière est composée de grands groupes (LVMH, Kering, Hermès...), de marques de créateurs comme de prêt-à-porter, d’artisans et d’entreprises de fabrication, dont une grande majorité́ sont des PME, voire des TPE, réunies parfois au sein de petits groupes familiaux.

Chiffres-clés : En 2018, la filière Mode et Luxe représentait plus de 600 000 emplois directs et 154 Milliards d’euros de chiffre d’affaires. 1 entreprise industrielle sur 13 travaille dans le secteur Mode et luxe en France, et en majorité́ des PME.

Le Comité stratégique de filière (CSF) Mode et luxe, présidé́ par Guillaume de SEYNES, (Hermès) est un organe du Conseil National de l’Industrie, placé sous la Présidence du Premier Ministre et piloté par un comité́ exécutif. Un contrat de filière, recensant des projets concrets structurants, engage de manière réciproque l’État, les entreprises et les représentants des salariés. Signé en janvier 2019, le contrat de filière Mode et luxe comporte une quinzaine de projets portes par des groupes de travail dédies, répartis en 4 thématiques : Formation / emploi / compétences, Capacité́ industrielle de production / sous-traitance, Écosystème entrepreneurial et accompagnement des marques et Développement durable. L’objectif est de faire éclore et de diffuser de nouvelles compétences, d’améliorer la compétitivité́ du secteur et, à travers son rayonnement international, celui de la France. Son action est essentiellement financée par les CPDE de la filière.

À propos de l'OPCO-2I

L’OPCO-2I Section paritaire professionnelle Industries Créatives et Techniques Mode et luxe est l’opérateur de compétences interindustriel. Il rassemble 32 branches professionnelles dont 8 appartiennent à la filière mode et luxe : Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie - Chaussure et articles chaussants - Couture parisienne - Cuirs et peaux - Habillement - Horlogerie - Maroquinerie - Textile.

L’OPCO-2i agit ainsi auprès de 70.000 entreprises et 3,05 millions de salariés en France dans la mise en œuvre de la stratégie emploi-formation. En accompagnant les branches professionnelles et les entreprises dans les territoires grâce à son réseau de délégations régionales, il est un interlocuteur privilégié pour favoriser le maintien et le développement des compétences. Acteur-clé de l’alternance, il anime également des actions collectives en faveur de la promotion et de l’attractivité des métiers.

Savoir Pour faire
WORKINFASHION