• Home
  • V1
  • Fashion
  • 13 vérités sur l’homme de 2013

13 vérités sur l’homme de 2013

10 déc. 2013

Fashion

Le magazine Lui revient, l’hebdomadaire Elle se décline virilement avec « Man », Promod se penche sur les hommes et les nouveaux players, de nouvelles marques créatives comme La Comédie Humaine ou Maison F se concentrent sur le chic

masculin, autant de signes qui interpellent l’agence de Martine Leperheur. Ce bureau de conseil en stratégie et création dont le rôle premier est d’anticiper les changements et d’accompagner les marques face aux évolutions pour construire une offre identitaire a souhaité partager avec nous un portrait affuté de « l’homo modus » dans son environnement.

Pour cela, 14 hommes de 26 à 63 ans, parisiens et provinciaux ont raconté leur mode et ont ouvert leurs placards au bureau de conseil qui a concentré son étude autour de 5 questions clés : Que veulent les hommes aujourd’hui ? Quelles sont leurs rêves ? Quelles sont leurs envies style, leurs attentes en termes de marques ? Que se passe t’il dans leurs placards ? Quel ragard portent-ils sur la mode ?

Les hommes sont des minettes comme les autres

Le
résultat, c’est un décryptage de ce que ce panel a dit, mais aussi ce qu’il n’avouera jamais et que le bureau a listé en 13 vérités sur l’homme de 2013. Première enseignement : Les hommes assument leur part de féminité ce qui leur donne une nouvelle manière de regarder et de ressentir les choses. Deuxièmement : les hommes effectuent un rééquilibrage au profit de leur vie privée : ils prônent un vrai retour à l’essentiel autour de l’échange, de l’amitié et du partage.

Troisièmement, ils sont accros à la liberté. En tout cas, leur envie de grands espaces, de prendre le large est palpable et s’inscrit dans un hédonisme quotidien. La vérité numero 4, les hommes assument de prendre soin d’eux…jusqu’à fonctionner comme de vraies femmes. Fini le produit tout en un au discours dédramatisant : les soins qui leur sont dédiés adoptent aujourd’hui une approche technique axée sur le bénéfice produit pur.

Les hommes n’aiment pas la mode

Attention cependant à ne pas employer les mots qui fachent, c’est le cinquième enseignement : les hommes n’aiment pas la mode. Un mot louche qui soulève la méfiance et la suspicion. « La mode c’est comme un rhume, plus tôt ça passe, mieux c’est ! » et d’ailleurs (c’est la vérité numero 6) ils « n’achètent que par nécessité ». Enfin, c’est ce qu’ils nous font croire. Pourtant, leur shopping, s’il est rapide et efficace peut être un vrai moment de plaisir.

Comment la mode peut-elle les séduire dans ce cas ? C’est simple et c’est l’énoncé de l’enseignement numéro 7 : les hommes aiment qu’on leur raconte des histoires. Ils sont très sensibles aux histoires de marques, à la sélection et aux services en boutiques. Des ingrédients qui, s’ils sont réunis, les fidélisent. Vérité numéro 8 : Les hommes sont plus à la recherche de style que de mode. Ils donnent du sens à leur allure pour exprimer leur attitude de vie et leur personnalité. La suite de ce crédo (nous sommes au neuvième point) est important, il énonce la vérité suivante : les hommes sont en quête de graal. C’est une envie de mode durable pour un vestiaire d’indispensables de qualité, et dans l’air du temps par ses détails. Jaloux de l’offre féminine, ils aimeraient plus de marques accessibles en termes de prix. La vérité numéro 10 est plaisante à découvrir puisqu’elle nous apprend que les hommes aiment s’amuser. Jeux d’allure, jeux de volume, Ils opposent leur pantalon loose à un sweat près du corps, boutonnent le col de leur chemise qu’ils portent débraillée. Ils signent leur dégaine pour les plus jeunes par un accessoire de tête ou pour les plus âgés par un accessoire de cou et typent leur allure grâce à leurs lunettes de vue ou de soleil.

Les trois derniers enseignements de cette étude indiquent enfin que les hommes sont des obsédés (vérité numéro 11) : au-delà du costume, leur envie d’accessoires, de lunettes ou encore de chaussures sur-mesure s’est intensifié. Une vérité confirmée par le point numéro 12 : ils sont à recherche de l’unique et du style personnalisé, ils chinent aux puces, dans les fripes…ou sur le web pour les plus jeunes. Treizième et dernière vérité, les hommes sont à la recherche du bon ‘petit’ prix, ils surfent sur le web en bons showroomers, écument les ventes privées et les ventes d’Ebay…quitte à y passer un peu de temps.

En photos : Maison F : cravatier Parisien, créateur de nœuds papillon, cravates, pochettes, foulards, ascots, bandanas, châles…Fait main à Paris.
La comédie Humaine : articles de mode & de nouveautés fabriqués en France et en Europe avec soin