• Home
  • V1
  • Fashion
  • Aéroports de Paris, une pépinière du luxe

Aéroports de Paris, une pépinière du luxe

10 mars 2014

Fashion

L'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, aujourd'hui quatrième aéroport mondial, est devenu un énorme centre commercial où transitent chaque année plus de 60 millions de passagers. Sa société gestionnaire, Aéroports de Paris (ADP), mise plus que jamais sur l'offre de magasins de luxe

qui lui rapporte gros.

D'après Edward Arkwright, directeur financier d'ADP, ce changement vers l'accueil d'enseignes de mode et luxe est intervenu au moment où la société a changé son statut juridique lorsqu'elle est passée à être une société anonyme. Mais l'arrivée des marques dans cet aéroport a commencé il y a neuf ans, lorsque les capacités d'extension de la surface commerciale ont été entreprises.

Actuellement, les boutiques qui ont envahi l'aéroport CDG occupent un total de 56 700 mètres carrés, publie le Monde dans un article. Cette surface, supérieure à celle du grand magasin parisien, Printemps Haussmann, offre une activité et une économie , indique ADP.

En 2013, ADP enregistrait un chiffre d'affaires de 386 millions d'euros sur l'activité des commerces, observant une augmentation de 8,7 pour cent en un an. Cette croissance est d'autant plus forte que celle de l'ensemble de l'aéroport qui n'a progressé que de 4,3 pour cent, enregistrant un chiffre d'affaires de 2,75 milliards d'euros en 2013.

Objectif : augmenter la dépense moyenne par passager d'ici 2015

En moyenne, un passager dépenserait 17,70 euros dans cet aéroport (un chinois dépenserait 115 euros et un russe 82 euros). Ce boom s'explique notamment par la création du terminal S4 qui a ouvert en mai 2012 ainsi que la montée du trafic international de passagers qui consomment , explique Arkwright.

Et pour ces passagers qui ne regardent pas leurs dépensent de trop près, ADP encourage depuis 2006 l'ouverture de boutiques très françaises , aussi bien en mode, luxe ou gastronomie (épicerie fine).

Bien que les grandes marques se disputent les meilleurs emplacements pour ne pas passer à côté des meilleurs passagers en transit, Arkwright avoue que le magasin le plus rentable au mètre carré est une enseigne française de luxe.

Par contre, ADP souhaite cibler une clientèle plus large et proposer une offre plus accessible pour chaque passager. Cette année, elle fera un test dans l'aéroport d'Orly avec l'ouverture d'une chaîne de mode (Mango, Zara ou H&M) et pourra observer son impact. L'objectif d'ADP es d'atteindre les 19 euros de dépense en moyenne par passager à Roissy d'ici 2015.