Affaire Balenciaga/Nicolas Ghesquière au Tribunal en juillet

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a fixé au 1er Juillet 2014 la date d'audition de Balenciaga ayant engagé des poursuites contre son ancien directeur artistique, Nicolas Ghesquière. La date a été soigneusement sélectionnée afin de ne pas coïncider avec les défilés de mode et les

événements respectifs des deux parties. Ce jour-là, le tribunal écoutera les revendications de cette affaire civile, qui devrait commencer en Septembre. Jusqu'à présent, les avocats des deux parties avaient formulé leurs demandes par écrit uniquement.

BalenciagaAffaire Balenciaga/Nicolas Ghesquière au Tribunal en juillet réclame 7 millions d'euros

La Maison de couture française Balenciaga poursuit en justice son ancien directeur de la création pour rupture de contrat et demande en dédommagement la somme de 9,2 millions de dollars -soit 7 millions d'euros-

Balenciaga, propriété du groupe de luxe Kering, a déclaré que Nicolas Ghesquière a violé un <> à sa sortie de l'entreprise et a parlé ouvertement de ses expériences antérieures au sein de la Maison dans une interview accordée au magazine System . Ces types d'accords sont généralement appliqués afin de protéger les marques de toute publicité négative lors du départ d'un des grands noms de la société.

Le procès intenté par Balenciaga met en évidence plusieurs citations de l'interview de Nicolas Ghesquière pour le magazine System, déclarant qu'il se sentait " littéralement aspiré par la maison de mode qui tentait de voler son identité.

Ghesquière a été nommé directeur de la création de Balenciaga en 1997, après avoir commencé sa carrière à l'âge de 23 ans. Il a quitté la Maison de couture en 2012 après avoir dirigé le département artistique pendant quinze ans. En Novembre dernier, il a été nommé successeur de Marc Jacobs chez Louis Vuitton au poste de directeur artistique des collections pour femmes .

 

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS