Chanel, futur roi du cachemire ?

Sur sa page Facebook, Barrie le petit producteur écossais de cachemire haut de gamme ne compte que " 180 j'aime ". Contre plus de 7 000 000 pour Chanel... Le sort et sans doute la renommée virtuelle de l'entreprise pourrait

changer avec l'annonce de l'acquisition de son activité par Chanel.

Depuis Chanel, futur roi du cachemire ?dix ans, la maison de couture fait une razzia du meilleur savoir-faire français et européen. Le brodeur Lesage, le chausseur Massaro, le joaillier Goossens et le fabricant de gants Causse font partie de ses dernières acquisitions.

" Nous avions des relations historiques avec Barrie Knitwear, remontant à 25 ou 30 ans. Il s'agit pour nous de préserver une des dernières grandes manufactures écossaises ", a déclaré hier à l'agence Reuters Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel.

"Elle (Barrie) dispose d'un savoir-faire de très grande qualité, avec des machines à mailler capables de répondre aux besoins des studios, en réalisant notamment des prototypes", a rajouté M. Pavlovsky.

Basée dans la ville de Hawick, Barrie Knitwear crée et confectionne prototypes et pièces finies (classiques et basiques) en cachemire pour de nombreuses maisons de couture dont Chanel ; grands magasins et boutiques de luxe indépendantes. Barrie est une filiale du groupe Dawson International placé en redressement judiciaire depuis août dernier.

Dans les années folles, la société écossaise commença à créer des pulls, cardigans, twin-sets à l'époque où les maisons Patou et Chanel comptaient les pièces en maille parmi les articles de mode les plus désirables.

Ensuite, dans les années 30, Barrie se concentra sur la mode, ce qui a permis à l'entreprise de développer son activité à l'étranger dans les années d'après-guerre.

En 1962, l'entreprise devient Barrie Knitwear et quatre ans plus tard, elle intégra le groupe Dawson International.

L'activité principale de la société reste l'exportation : les produits Barrie sont commercialisés à travers le monde, du Japon au Moyen-orient en passant par les États-Unis. Aujourd'hui, le succès de Barrie Knitwear sur le vieux continent a fait que l'Europe fait partie de son marché domestique.

Photo : Barrie Knitwear.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS