Concours Recycling à Lille

La Région Nord Pas de Calais et Lille Métropole s’intéressent largement au recyclage textile. De nombreux axes stratégiques sont en cours de développement. Le plus important concerne un projet commun aux pôles de compétitivité Up-tex et

Team2, aux pôles d’excellence régionaux «Textile Mode & Matériaux» et «Création et Développement d’Eco Entreprises», qui travaillent actuellement à la création d’une Vallée du recyclage textile avec le soutien de éco-organisme ECO TLC.

C’est Concours Recycling à Lilledans ce contexte que les salons Fast Fashion Lille ont organisé le concours « recycling » qui s’est déroulé durant les salons Tissu Premier et Collections organisés par Eurovet. La finalité de ce concours était double : il s’agissait de récompenser la créativité des étudiants des écoles du nord de l’Europe mais aussi d’augmenter l’intérêt des jeunes générations de créatifs pour le recyclage et le développement durable.

Le jury composé du designer Naco, de Clivia Nobili, d’Alexandra Pisco, directrice de Maisons de Mode, de Charlotte Ballu-Gesquière, directrice de la communication à Lille’s Agency et de deux stylistes de Promode, a salué la créativité -et la portabilité -des tenues proposées par les étudiants des 5 écoles de mode présélectionnées : Esmod Berlin pour l’Allemagne, St Luc pour la Belgique, University of central Lancashire pour la Grande Bretagne, Esmod Roubaix et le Lycée Sévigné pour la France. Douze Silhouettes retenues à l’issue de la préselection du concours se dressaient à l’entrée des salons. Le grand public disposait d’une urne pour élire sa silhouette préférée. C’est Sarauul Baatar du Lycée Sevigné de Tourcoing qui a remporté ce prix du public d’un montant de 1000 euros. Un prix financé par Eco TLC, éco-organisme de la filière, qui présentait par ailleurs un film sur les différentes étapes du recyclage.

Le jury quant à lui a attribué le premier prix Tissu Premier d’une dotation de 3000 euros à Chloé Prunier d’Esmod Roubaix. Le deuxième prix d’un montant de 1500 euros est allé à Deborah BeardMore de l’university of Central Lancashire tandis qu’Aline Le Pennec du Lycée Sevigné remporté le troisième prix d’un montant de 500 euros. Les silhouettes des gnagnant ont été réalisés avec des matières recyclées de Morteleque (pour les non tissés), Gulbena, FPP cotonnades, Supertex , Tintex et U-clife.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS