Hermès : CA +21,9% au T1

Les ventes du maroquinier au premier trimestre sont en forte hausse : son chiffre d'affaires consolidé atteint 776,9 M€ (+21,9% à taux de change courants) alors qu'Hermès a créé la surprise en annonçant une croissance à taux


de change constants s’établissant à 17,6%.

L’activité Hermès : CA +21,9% au T1est restée soutenue tant dans les magasins du groupe (+17,0% à taux de change constants) que dans les activités de ventes en gros (+19,7% à taux de change constants) qui ont bénéficié d’une forte demande.

Pour le reste de son exercice, Hermès prévoit de poursuivre sa stratégie à long terme, basée sur la maîtrise des savoir-faire et le contrôle du réseau de distribution. Le maroquinier continuera à investir dans ses capacités de production et son réseau de distribution, avec l'ouverture ou la rénovation d’une quinzaine de succursales.

" En 2012, comme chaque année depuis sa naissance en 1837, la maison Hermès prendra son temps, mieux, elle le célébrera en choisissant pour thème annuel : « Le temps devant soi ». Ce temps, si singulier, commande l'excellence dans l'adresse de nos selliers, la minutie de nos horlogers, la virtuosité de nos graveuses et la passion pour la qualité de tous nos artisans et créateurs. Sans lui rien de beau ni de durable ne pourrait se réaliser," précise la maison de luxe dans un communiqué.

Sur les trois premiers mois de l'année, toutes les zones géographiques ont contribué au développement de l’activité d'Hermès, grâce notamment aux magasins ouverts ou rénovés au cours du second semestre 2011 : Asie hors Japon (+22%, tirée par la Chine, Macao et Hong-Kong), France (+14%), Europe hors France (+27%), Amérique (+11% malgré une base de comparaison particulièrement élevée) et le Japon, qui avait été frappé par la catastrophe du 11 mars 2011, + 8%.

La bijouterie et l'art de vivre accomplissent un excellent trimestre (+46%) alors que les vêtements et accessoires (+20%) résulte du succès des accessoires de mode et des dernières collections de prêt-à-porter signés Christophe Lemaire.

Les métiers soie et textiles et maroquinerie-sellerie, dont les capacités de production font l’objet de gros investissements, affichent des hausses similaires de 14%.

Au cours du premier trimestre, Hermès International a poursuivi les rachats d’actions destinés à l’actionnariat salarié. La société a procédé au rachat de 89 482 actions pour 21 M € et détenait fin mars 1 476 895 actions pour un total de 311 M€, hors contrat de liquidité. Ces actions ont été acquises au titre des plans d’attribution d’actions gratuites aux salariés.

Photo : Hermès
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS