Hermès : fort dynamisme au T3

A fin septembre, le chiffre d'affaires du célèbre sellier français consolidé atteint 2 440 M€ et progresse de 22,7% à taux de change courants (+15,5% à taux de change constants).Sur les neufs premiers mois de 2012, la croissance des ventes

d'Hermès International atteint 24,2% à taux de change courants (+15,7% à taux de change constants). Dans les magasins du groupe, la progression des ventes demeure remarquable (+16,8% à taux de change constants), en dépit d’une base de comparaison élevée.

A fin septembre, les ventes progressent dans toutes les zones géographiques : Asie hors Japon (+24%, tirée par la Chine, Singapour et Hong Kong) et Japon (+4%) ; France (+13%) et Europe hors France (+18%) ; Amérique (+11%) malgré un comparable exceptionnel en 2011 (+30%).

TousHermès : fort dynamisme au T3 les métiers affichent de belles performances, et cela notamment, grâce aux nouvelles créations. Le plus surprenant, c'est que ce sont les autres métiers Hermès qui affichent une hausse exceptionnelle de 52%. Un résultat qui s'explique par la singularité de la bijouterie Hermès et au développement de l’offre des collections d’Art de vivre.

La division vêtement et accessoires progressent de 21% -  portés par la créativité des dernières collections de prêt-à-porter et des accessoires de mode signées Christophe Lemaitre.

Le pôle soie et textiles est en hausse de14%, tirée par le succès des nouvelles matières et des nouveaux formats  alors que la maroquinerie-sellerie grimpe de 11%, dont les investissements dans les capacités de production se poursuivent afin de répondre à une demande toujours croissante ;

Enfin, les belles performances de l'horlogerie (+16%) traduit le succès de la stratégie de développement des montres mécaniques et à calibre de manufacture.

A fin septembre, l’évolution des parités monétaires représente un impact positif de 143 M€ sur le chiffre d’affaires.

Hermès International n’a procédé à aucun rachat d’actions au cours du troisième trimestre et détenait à fin septembre 1 456 362 actions pour un total de 310 M€, hors contrat de liquidité.

Si la tendance actuelle se poursuit, l’objectif de progression annuelle du chiffre d’affaires consolidé à taux de change constants pourrait dépasser 13%. La marge opérationnelle courante, exprimée en pourcentage des ventes, devrait être comprise entre celle de 2010 et le plus haut historique atteint en 2011.

Au cours du quatrième trimestre, la maison de luxe poursuivra sa stratégie basée sur le développement du réseau de distribution, le renforcement de ses capacités de production et la sécurisation de ses approvisionnements.

Photo : Hermès.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS