Inès de la Fressange de retour "chez elle"...

Après quatorze ans d’absence, l’ex mannequin de Chanel et muse de Karl Lagerfeld, Inès de la Fressange, réintègre sa propre marque éponyme fondée en 1991 au poste de directrice artistique. Le label racheté par un pool d’investisseurs piloté

par Fabrice Boé, ex directeur général de Lancôme et d’Hermès ainsi qu’ancien président du groupe Prisma Press est nommé président de IDLF (Inès de la Fressange). Comme l’indique un communiqué de Reuters, la créatrice avait perdu les droits d’usage de son nom à des fins commerciales après cinq ans de bataille juridique en 1994.

ÀInès de la Fressange de retour "chez elle"... 55 ans, celle qui est devenue l’ambassadrice de la marque de chaussures Roger Vivier, est maintenant associée au capital et se chargera de la direction artistique de la marque, du développement de ses licences et des relations-publiques.

Rachetée en 1993 par François-Louis Vuitton, la marque est détenue à 70 pour cent par des investisseurs privés et 30 pour cent par deux fonds d’investissement : Calao Finance et « The Luxury Fund » basé à Dubaï et actionnaire de la société du couturier libanais Elie Saab.

Inès de la Fressange souhaite faire de sa marque une enseigne globale. Pour se faire, elle mise sur une expansion à l’international ainsi que le lancement de collections de prêt-à-porter, d’accessoires et de produits d’art de vivre. Elle étudie également la création de nouvelles lignes comme la mode enfantine.







 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS