Interfilière Paris: organisateurs et exposants satisfaits

L’épisode neigeux qui s’est abattu sur la capitale aurait pu craindre le pire porte de Versailles où se tenaient ce week-end (du 19 au 21) le salon Interfilière Paris et le salon de la lingerie. Pourtant, une fois sur place, toutes

les appréhensions se lèvent rapidement : des fournisseurs affairés, des clients concentrés : l’ambiance est studieuse.

LesInterfilière Paris: organisateurs et exposants satisfaits premiers chiffres communiqués par Eurovet, l’organisateur du salon, confirme cette impression : si la neige a eu raison de certains visiteurs français et européens, elle n’a en rien miné le moral général des 160 exposants et 10001 visiteurs venus principalement de l’international. La fréquentation a été très soutenue, et ce, dès le premier jour d’ouverture du salon. Le salon international de la Lingerie a accueilli quant à lui 16372 visiteurs.

Des exposants rassurés donc et de belles perspectives de travail pour l’année qui commence.

« Cette édition de janvier fait partie des bonnes sessions. La fréquentation a été très soutenue. Les échanges ont été de bien meilleure qualité. Nous avons pu allonger le temps de conversation avec nos clients, ce qui n’est pas possible quand vous avez une file de badauds qui attendent à l’entrée du stand » souligne Dominique Heuillard chez Sofileta. « Le premier jour a été excellent et très intéressant. Nous avons reçu des nouveaux clients prometteurs, français, allemands et italiens », confirme Oliver Didra chez l’Allemand Händel & Diller. « La situation est dans l’ensemble beaucoup plus saine. Nous prévoyons une bonne année 2013 », conclut Thomas Meyer, PDG de Bischoff.

Malgré une fréquentation en baisse de 13 pour cent (- 15 pour cent France, - 9 pour cent à l’ international) le coeur de cible a répondu présent. Les grands acheteurs ont été actifs jusqu’au bout, faisant preuve d’un grand professionnalisme, salué par tous les exposants.

Le top tInterfilière Paris: organisateurs et exposants satisfaitsen des pays visiteurs d’Interfilière est riche d’enseignements puisque la Pologne se classe en septième position , juste derrière l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Espagne et les Etats-Unis et la Belgique. En huitième position la Russie devance le Japon et la Corée du Sud. Il faut aussi noter un certain dynamisme sur le visitorat en provenance de Hong Kong, du Canada, du Mexique et l’Inde et des Pays de l’Est.

La zone sourcing, Intimates and beachwear by fatex, a été tres apprécié cette session nous indique le service de presse du salon. Relancée en 2011, cette zone sourcing avait doublé sa surface et présenté une offre de services de 21 sociétés en provenance de Croatie, du Maroc, du Portugal et de Tunisie. La conférence sur les Perspectives et défis de la Tunisie sur les marchés de la Lingerie et du balnéaire a d’ailleurs fait le plein.

D’une manière générale, les conférences ont été très suivies, notamment celle sur les « cosmétotextiles ». Initié en juillet 2012, le salon a souhaité cette fois ci faire le bilan des techniques et de l’évolution du marché. Porté par l’innovation, le marché de la lingerie semble désormais prêt pour une génération de textiles actifs axés sur le bien-être des consommateurs. Cette quête du bien-être sera d’ailleurs le thème générique du salon de juillet 2013. « Nos clients sont très intéressés par les évolutions techniques. Ils recherchent des qualités qui apportent un plus en terme de fonctionnalité. Mais ils veulent aussi des choses qui visuellement soient très esthétiques. Il y a un profond changement de mentalité. Il n’est plus question de faire tout et n’importe quoi. On part moins sur de grands métrages. Nos clients veulent souvent des plus petites séries. Ils savent que c’est avec des collections courtes, mais rythmées qu’ils tiendront le marché en haleine » explique Joan Bebronne cher Liebaert.

Le nouvel espace « The exception » à l’accès limité et sécurisé, dédié à l’innovation et au progrès technologique a largement retenu l’attention des visiteurs. Il avait pour sujet la dentelle, avec une participation active de la fibre Lycra qui fêtait cette année ses 50 ans. Quinze dentelles étaient présentées par les dix dentelliers sélectionnés.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS