• Home
  • V1
  • Fashion
  • La française Séraphine dit merci à Kate Middleton

La française Séraphine dit merci à Kate Middleton

30 juil. 2013

Fashion

La société française Séraphine est une heureuse marque de vêtements de grossesse. Sa créatrice Cecile Reinaud est installée à Londres depuis une dizaine d’années. Un choix qu’elle ne doit pas regretter puisqu’une de ses

dernières clientes est la future maman la plus célèbre de la planète.

Inutile
de la présenter, cette cliente c’est la duchesse de Cambridge. Sa grossesse a tenu en haleine le monde entier. Et forcément, quand Kate porte une tenue, c’est le jackpot assuré pour la marque élue. C’est bien simple, il aura fallu trois heures à peine pour que la désormais iconique robe à fleurs portée par Kate Middleton juste après son accouchement ne soit en rupture de stock. Soit 150 modèles envolés en un clin d’oeil. Des modèles made in France.

Cécile Reinaud ne cache pas sa joie. Durant ces derniers mois, elle a habillé à plusieurs reprises la duchesse de Cambrigde qui lui avait passé commande d’une douzaine de robes. «Globalement nos ventes ont bondi de 60 pour cent ces dernières semaines, dit-elle. C'est le début d'un phénomène: alors qu'on avait jamais réussi à pénétrer le Japon, tout à coup, on vient nous chercher depuis là-bas». Un chiffre d'affaires de 8 millions de livres se dessine cette année, contre 6 millions de livres l'an passé.



Surfer au maximum sur la grossesse de Kate Middleton

Elle aurait eu tort de s’en priver : la marque a brillamment su tirer profit du phénomène Kate Middleton. Sur son site internet www.seraphine.fr la marque parle de ce glorieux événement à chaque onglet. Même les modèles indisponibles sont mis en avant. L’argumentaire navrée qui signale habituellement une indisponibilité du produit résonne ici comme un chant de triomphe. Pour la fameuse robe imprimé lavande, le descriptif est le suivant : « En raison d'une forte demande la livraison de cette robe est retardée, commandez aujourd'hui pour une livraison le 26 Août. Optez pour notre sublime robe de maternité imprimée. Sa longueur au-dessus du genou et sa forme dansante allongeront votre silhouette et souligneront élégamment vos nouvelles formes. À notre plus grand plaisir, Kate Middleton a été vu portant cette robe le lendemain de sa sortie de la maternité. Un grand classique qui est idéal pour l’allaitement. » Le prix du modèle est de 64 euros.

«Is it a girl? Is it a boy?» C’était la question affichée sur les bus aux couleurs de la marque Séraphine qui ont circulé dans Londres durant toute la première quinzaine du mois de juillet. Sur facebook, 100 euros de vêtements Séraphine étaient offerts le jour de la royale naissance à certaines utilisatrices qui accepteraient de préciser leur choix de robes futures, idéalement pioché dans la garde-robe de la duchesse. Le site de la marque proposait également un jeu concours dans lequel 1000 livres sterling serait distribuées à celle qui devinerait le prénom du nouveau-né.

Des allusions à la grossesse royale multipliées jusque dans le choix des mannequins de la campagne photo. Une brune, « mélange entre Kate et sa sœur Pippa » et une image classique, luxueuse, développée tout spécialement pour attirer l’œil de la duchesse. Pas sûr que ce succès fracassant donne envie à Cécile Reinaud de rentrer en France, même si les Galeries Lafayette -entre autres-, vendent ses modèles. « Côté administratif, indique la créatrice, le rapport entre les papiers que je dois remplir pour John Lewis/Peter Jones et les Galeries Lafayette est de un à dix.»