La luxe flanche avec une faible croissance annuelle

L’industrie mondiale du luxe montre des signes de fragilité. C’est sur un résultat de 217.000 millions d’euros que le secteur conclura 2013, ce qui représente une croissance faible de 2 pour cent. Selon Bain & Co et la Fondation Altagamma,

 il s’agit de la plus petite hausse des ventes depuis 2009

Parmi les principaux La luxe flanche avec une faible croissance annuellefacteurs qui ont engendré ce frein économique dans le secteur du luxe, on retrouve notamment le ralentissement de la consommation en Chine et la fragilité du yen. « La forte croissance enregistrée au cours des dernières années devait retomber », a signalé l’étude de Bain & co.


La France à la cinquième place, derrière la Chine

Par marchés, l’Amérique supplante l’Asie cette année comme principal moteur de croissance de l’industrie. En 2013, les Etats-Unis deviendront le plus grand marché du luxe au monde, suivi par le Japon, l’Italie et la Chine. Le géant asiatique prendra la place de la France qui passera à la cinquième place du classement.

La plus grande croissance a été observée pour les accessoires, avec une augmentation de 4 pour cent des ventes et 28 pour cent du chiffre d’affaire total. Les vêtements, en revanche verront leurs ventes augmenter d’un pour cent et représenteront 25 pour cent du total du secteur.

Malgré les prévisions en baisse pour 2013, Bain & co prévoit que l’industrie mondiale du luxe continuera de se développer dans les années à venir et atteindra entre 245.000 et 255.000 millions d’euros.

Photos: Sac Kelly d'Hermès / Défilé Chanel
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS