La retour à la nature pour Y-3

La dernière ligne de sportswear signée Yohji Yamamoto prend la route pour l'automne / hiver 2011-12 avec une collection inspirée par la nature, l'évasion--- qu'on soit à cheval, à pieds, ou en montagne. Un vestiaire conçu pour voyager,

combinant des matériaux classiques et des silhouettes avec des détails futuristes et des protections comme les fermetures éclair étanches, empiècements néoprène, bascule holographique, et imprimés écossais ergonomiques.

Présentée dans le quartier de Soho, dimanche dernier dans le cadre de la New York Fashion Week, la collection fit ses débuts sur une scène qui représentaient un chemin de traverse, mettant l'accent sur le message de retour à la nature de cette saison.

La retour à la nature pour Y-3" La collection explore des variations sur un thème de l'évasion, et a été inspiré par des livres tels que Jack Kerouac "On the Road" et Jon Krakauer "Into the Wild". Ce qui veut dire d'abord et avant tout: se protéger; à travers des cols cheminée exagérés, des modularités simples, de silhouettes volumineuses façon cocons, et des broderies nombreuses sur tous les éléments comme les capuches, manteaux ou encore leggings. Dans un style typique Yohji Yamamoto, imprimés et patchs sur certaines pièces épellent le thème de la collection, avec des phrases comme "Nowhere in Particular", "Homeward Bound", et "I'm on the Road", explique la griffe dans un communiqué.

En plus d'un changement de cap au niveau du stylisme, cette saison, la griffe a adopté deux nouveaux tissus : " Cool Max Wool " , une laine respirante, avec un système de refroidissement par évaporation, et " Diaplex," chevron en laine lié à Goretex qui se moule au corps, comme une seconde peau.

En résumé, le spectacle était sur le voyage et non pas sur la destination, les vêtements ont été conçus dans cet esprit. Du côté de la femme s'opère un jeu de volumes et du confort ; avec des ponchos à capuche, des jupes plissées avec ourlets et de grands pantalons en laine évasés, le tout dans des tons noirs, verts olives, et rouges tomate. Y-3 pour les hommes, a suivi une trajectoire similaire, puisant son inspiration à travers "l'armée" avec des parkas, des combinaisons à rayures, des vestes de travail matelassées en daim et laine, de coton. Le résultat ? Du néocamouflage urbain ultra efficace.

Au niveau des accessoires, Y-3 souligne les thèmes de la chaleur et du confort, avec des foulards à capuche, chapeaux en nylon matelassés, ceintures et des gants avec trois morceaux de cuir, un jeu subtil sur la tradition des trois bandes.

Enfin, les chaussures pour homme et femme combinent l'expertise technique d'adidas avec des formes et matériaux classiques, tel la botte du guerrier japonais avec une découpe précise pour homme et une plateforme "origami" pour femme.


Lancée en 2005 (à peine un an après l'arrivée de la première collection Karl Lagerfeld dans les magasins H&M), Y-3, fruit du tandem Adidas - Yohji Yamamoto est une des collaborations les plus réussies dans l’histoire de la mode contemporaine.

Photos : Y-3 automne / hiver 2011-12

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS