• Home
  • V1
  • Fashion
  • Le prix Woolmark désigne ses gagnants européens

Le prix Woolmark désigne ses gagnants européens

loading...

Scroll down to read more

Fashion

The Woolmark Company, autorité mondiale sur la laine mérinos et accessoirement label textile le plus connu au monde (son emblème, né en 1964, est apposé sur plus de 5 milliards de produits à ce jour) ne plaisante pas quand il s’agit de former la prochaine génération de leaders créatifs sur

le potentiel extraordinaire de cette laine naturellement luxueuse. Le prix Woolmark international confirme le sérieux de cette démarche : au départ, plus de 70 candidats ont été sélectionnés par divers représentants de l’industrie de la mode dans le monde entier. Avec une innovation majeure : pour la premère fois cette année, le prix Woolmark récompense à la fois la mode féminine mais aussi masculine.

Des jurys « régionaux » d’envergure : imaginez rien que pour l’Europe un panel de jury composé pour le prix masculin de James Sleaford, Fashion Editor de GQ France, de Sarah Andelman, Directrice Artistique de Colette, de Tim Blanks, Editor at Large deStyle.com et de Véronique Nichanian, Directrice Artistique de l’univers masculin chez Hermès tandis que le jyry pour le prix femme se composait d’ Emmanuelle Alt, Rédactrice en Chef de Vogue Paris, d’ Anita Barr, Directrice des achats chez Harvey Nichols et de Peter Copping, Directeur Artistique chez Nina Ricci.

Asger Juel Larsen et Augustin Teboul gagnants de la Finale Régionale européenne

Ce jury prestigieux s’est réuni ce mardi au Shangri-La à Paris pour annoncer les gagnants de la Finale Régionale européenne de ce concours international. Parmi les 20 talents prometteurs de la scène mode européenne pour chacune des catégories, les membres du jury ont sélectionné Asger Juel Larsen pour le prix Masculin et Augustin Teboul, la marque fondée en 2009 par la française Odély Teboul et l’Allemande Annelie Augustin, toutes deux anciennes étudiantes de la prestigieuse école mode parisienne Esmod pour la catégorie prêt-à-porter féminin. Le consultant mode Colin McDowell est aussi intervenu comme mentor auprès des 20 nominés. Asger a gagné pour sa compréhension commerciale mais aussi pour son experimentation de la laine Merinos. Augustin Teboul pour l’utilisation inattendue de la laine sur une robe de soirée formelle pour le prix de prêt-à-porter féminin.

“ La décision fut unanime, indique Véronique Nichanian. La presentation d’Asger était très structurée et parfaitement articulée. Son expérimentation du tissu et de la texture était sophistiquée et aboutie. “Nous avons été très séduits par le mix des personnalités d’Annelie et d’Odély. L’orientation très soir donné à la silhouette était très inattendue dans l’utilisation de la laine, confirme Emmanuelle Alt. Les deux vainqueurs vont recevoir 50,000$ australien (34,500€. Ils représenteront l’Europe lors de la finale internationale qui se tiendra en deux temps : la finale du prêt-à-porter homme à Londres à l’occasion des Collections Hommes en Janvier 2015, la finale du prêt-à-porter féminin à Beijing en Mars la même année.

Dans les six à huit prochains mois, les gagnants devront développer une collection capsule en laine mérinos pour être présentée lors d'un événement qui mettra en compétition les cinq finalistes (mode Homme et Femme) sélectionnés à travers le monde. Le gagnant se verra attribué un bonus de 100 000 dollars australiens (69000 euros) et la possibilité d'être vendu dans des concept stores de premier rang dans le monde entier comme Harvey Nichols à Londres, Colette à Paris, 10 Corso Como à Milan , My Theresa à Allemagne et en ligne, Saks Fifth Avenue à New York, Joyce en Chine, Isetan Mitsukoshi au Japon et David Jones à Sydney.

Photo: Odély Teboul et Annelie Augustin, les deux créatrices de la marque Augustin Teboul

Asger Juel Larsen
AugustinTeboul
Woolmark