• Home
  • V1
  • Fashion
  • Les favoris de... Christine Phung

Les favoris de... Christine Phung

17 juin 2014

Fashion

Lauréate de l’édition 2013 de l’Andam dans la catégorie « Premières Collections » aux côtés d’Alexandre Mattiussi de la marque AMI, Christine Phung est le talent français qui monte. Ses créations font cohabiter contemporanéité et savoir­faire traditionnels revisités et réussissent à marier lignes architecturées et fluides.

A la découverte d’un univers féminin et radical !

Alaïa

C'est le "Master", le "maître" de la perfection des coupes. J'aime sa précision, son intransigeance, son intemporalité, son traitement des matières très contemporain. C'est le premier créateur dont j'ai entendu parlé quand j'ai fait mes études de mode à Paris. Je le trouve hors­norme, hors système, c'est évidemment une référence pour moi.

Proenza Schouler

Ce sont des créateurs de ma génération que j'admire pour toute la structure qu'ils ont réussi à mettre en place. J'ai eu la chance de les rencontrer, c’était il y a 5 ans, je souhaitais travailler chez eux à New­York. J'ai passé deux heures en leur compagnie, dans leur loft magnifique, ils ont regardé mon portfolio et m'ont donné des conseils, ce fut une belle rencontre. Jack Mc Collough venait juste de se faire casser le nez la veille en « after party » du gala du MET, il est arrivé avec son pansement et a été adorable avec moi. J'aime profondément leur style d'une grande modernité, plein de créativité et d'énergie.

Pierre Hardy

Il a été mon professeur pendant deux ans à l'école Duperré, ça a été une grande rencontre. Je le voyais chaque semaine, il m'a transmis tellement de choses. J'étais un peu perdue en première année de BTS, mais il a été un des premiers à m'encourager, à valider mes projets qui étaient bizarres au début, à me donner des références. Avec lui, j’ai aussi découvert le concept de directeur artistique, car il travaillait déjà à l'époque pour Hermès et d'autres marques, tant sur des bijoux, des sacs, des chaussures, ... Il m’a appris le décloisonnement, la transversalité. J'admire son sens de l'architecture et des constructions graphiques.

Papier Tigre

C’est une sorte de concept store dans le Marais à Paris, fondé par mes amis graphistes Julien Crespel, Maxime Mc Brenon et Agathe Demoulin. C'est aussi une ligne de papeterie qui parait d'autant plus atypique et courageuse à l'heure du tout numérique. J’aime leurs carnets aux graphismes optimistes et énergisants qui sont très inspirants. Ce sont eux qui ont crée mon logo il y a 3 ans et ils me préparent un petit corner à la rentrée dans leur boutique car nous avons fait un teddy en collaboration avec Macon&Lesquoy. http://www.papiertigre.fr/

Santorin

J'y suis allée me reposer l'année dernière, faire une "retraite" dans un hôtel entouré de vignes biologiques. Il y avait quelque chose de très fort dans l'énergie du sol, je me suis baignée dans une zone où la mer était orange à cause du fer. C’est incroyable cette île avec un énorme trou au milieu, l'ancien cratère, rempli de mer, avec autour des villages blancs et bleus perchés en équilibre sur des falaises et d'étonnantes plages de sable noir. Ce fut une explosion de couleurs et de beauté qui m'a fait beaucoup de bien.

Self Service

C’est l’un de mes magazines préférés. J'adore leur styling, leurs sélections fortes et élégantes. J'aime leurs éditos inspirants ...

Grégoire Alexandre

J'admire l'approche, la sensibilité, la plasticité de ce photographe ainsi que sa manière de raconter une vision du monde. Il montre une certaine idée de la beauté avec onirisme, avec un décalage novateur et parfois avec humour. J'ai eu la chance de le rencontrer en 2003 à l'IFM et je l'ai recroisé plusieurs fois en me disant qu'un jour je ferai un projet avec lui. J'ai été très heureuse qu'il shoote deux séries de photos pour mes collections !

Créatrice de mode française, Christine Phung est diplômée de l’Ecole Duperré et de l’Institut Français de la Mode. Elle a ensuite fait ses armes pendant 10 ans en travaillant en tant que designer de mode pour See By Chloé, la ligne enfant de Dior, Vanessa Bruno, Christophe Lemaire, Lacoste ou encore Veja... En 2011, elle crée sa propre marque, puis gagne le Grand prix de la Création de la ville de Paris, dans la catégorie « Mode confirmé ». En 2012, tandis qu’elle termine sa première collection, elle est finaliste du concours international Mango Fashion Awards. Mais le vrai démarrage se fera en 2013 lorsqu’elle remporte le prix de l’ANDAM dans la catégorie « Premières Collections ». Grâce à celui­ci elle défile désormais durant la fashion week parisienne.

Photos: Portrait de Christine Phung ©Micky Clément, ­Christine Phung Collection A/H 2014

Céline Vautard