Les ventes de luxe reprennent au Japon

Il semblerait que l’économie nippone soit en train de reprendre le dessus grâce à la politique économique du premier ministre Shinzo Abe, qui offre une forte flexibilisation monétaire et un développement des frais fiscaux plutôt intelligent.

D’après le journal The Daily Yomiuri Shinbun, dans le magasin flagship de Sogo&Seibu situé dans le quartier de Ikebukuro à Tokyo, les ventes des montres, marques de luxe incluses, ont augmenté de 30 pour cent depuis janvier 2013, tandis que leur commercialisation s’est accrue de 90 pour cent. Cette croissance se centre principalement sur les montres à des prix compris entre 50,000 et 80,000 yens (de 4,100 à 6,565 euros).

Un Les ventes de luxe reprennent au Japonautre exemple est cité dans ce même journal: d’après les représentants de la chaîne de luxe Takashimaya Co., les ventes des marques de mode et de design – au sein de ses 18 établissements- ont enregistré une croissance de 30 pour cent au cours des trois premières semaines de février. En revanche, le mois de janvier n’a connu qu’une hausse des ventes infime, pour ainsi dire, d’un pour cent.

Les ventes de biens de luxe se sont maintenues à une tendance positive au cours des mois de février et mars et ce regain d’achat pourrait confirmer la reprise de la consommation nippone haut-de-gamme, assure le journal.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS