MFW: La crise éveille les talents

La semaine de la mode qui s'est déroulée à Milan du 21 au 27 septembre a révélé ses différentes facettes : Internationale, avec la présence de marques et d'acquéreurs du monde entier ; Démocratique, les initiatives des non professionnels

du secteur se sont multipliées ; Difficile, car la crise se fait sentir. Cependant, la créativité et le talent étaient au rendez-vous sur les passerelles. Cette "fashion week" a aussi été l'une des plus chaudes de ces dernières années : l'objet culte des parterres des 72 défilés de mode (66 marques représentées) était l'éventail. La politique italienne était au centre des discussions avant chaque défilé. Et avec des retards de quarante minutes, voire même de plus d'une heure, on en a beaucoup parlé.

MFW: La crise éveille les talentsL'évolution économique
Mario Boselli, président de la Chambre de la mode italienne, a évoqué une situation économique comparable à celle de septembre 2008, lorsque Lehman Brothers fit faillite. "Par rapport à 2008 les entreprises sont plus structurées pour répondre à la crise, si bien que l'année 2011 devrait se terminer sur une hausse de +4%”, a affirmé Boselli. Selon Gaetano Marzotto, président de Pitti Immagine: "La mode et l'habillement ont obtenu un succès retentissant au cours des six premiers mois, avec une augmentation de +30-40%". L'Asie, la Russie et les pays producteurs de pétrole sont bien placés. "La situation italienne est plus préoccupante à cause, entre autres, d'une manoeuvre économique qui conduira à une diminution des dépenses". Des recettes pour résoudre ces difficultés ? Federico Zannini, administrateur délégué de Market Industrie, entreprise à laquelle est rattachée Jucca, marque acclamée par les bloggeurs de mode, en propose une : "créer une entreprise conjointe avec les producteurs de tissus italiens, miser sur un produit de qualité et des prix compétitifs". Selon Ermanno Scervino il faut miser sur l'étranger. La maison devrait clôturer l'année avec un chiffre d'affaires de 93 millions, 60% de ce chiffre dérivant des exportations. Ce n'est pas un hasard si la collection s'est inspirée du thème des voyages.

Tendances
MFW: La crise éveille les talentsAutomobiles et douceur sont les mots clés de la collection printemps-été 2012 de Prada, qui a terminé le semestre avec un bénéfice de +74,2% par rapport à 2010. Le créateur allemand Philipp Plein a renforcé l'Adn rock de la marque en choisissant Lindsay Lohan comme égérie. La collection mixa propose des vestes en cuir et des robes du soir légères, des couleurs et des foulards imprimés fleurs pour le dernier défilé D&G. Scénographique le défilé de la grande collection : le duo a recréé l'ambiance d'une petite ville du Sud de l'Italie devant un parterre d'invités parmi lesquels se trouvait aussi l'actrice Scarlett Johansson. Blanc, noir et sobriété pour la capsule collection Piazza Sempione de Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi (duo qui n'est plus à la tête des créations Ferré). Fonds sous-marins et sirènes pour Versace. Franges, plissés et pantalons souples pour Gucci. La maison avait été "accusée" par le Daily Telegraph d'avoir nui à la fashion week londonienne en prétendant que les mannequins arrivent à Milan avec une certaine avance pour se soumettre à un pré-casting. La griffe de Ppr a expliqué qu'aucune demande particulière n'avait été faite concernant les castings.

Nouveaux Talents
Pitti Immagine a donné le coup d'envoi au projet Not just a label en sélectionnant sur le réseau international www.notjustalabel.com huit jeunes talents. Amusantes les créations en organdi de la marque allemande Howitzweissbach. "On aimerait bien vendre nos créations ici", a annoncé le duo créatif Eva Howitz et Frieder Weissbach.

De notre correspondant à Milan
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS