MFW: Les boutiques de luxe entrent en scène

À Milan, la mode ne se mesure plus en centimètres d'ourlets et de jupes, mais en mètres carrés, ceux des luxueuses boutiques que les griffes ont inaugurées en se livrant une rude compétition pendant la semaine de Milano Moda donna


(des 450 mètres carrés complètement restructurés de Ferragamo, Via Montenapoleone, aux 280 mètres carrés de Stuart Weitzman, Via Sant Andrea, dont l'intérieur a été entièrement réalisé par l'architecte irakienne Zaha Hadid). La marque de chaussures n'a pas laissé échapper Kate Moss, sollicitée pour couper le ruban de la somptueuse boutique. Juste en face la boutique de Miu Miu et celle de Prada dédiée à l'homme, toujours à Montenapoleone, ont été restructurées et lustrées. La boutique Fendi, située dans la Casa Carcassola-Grandi du XVIe siècle, est flambant neuve.

En somme,MFW: Les boutiques de luxe entrent en scène pendant cette semaine de la mode, qui a démarré avec des marques comme Tod's, Fay, Costume National et la talentueuse Stella Jean, les griffes n'ont pas regardé à la dépense pour rendre leurs boutiques encore plus somptueuses. Pinko a lancé l’hybrid shop, un magasin sur rue à haute interactivité. Résultat : Une semaine de la mode capable de rivaliser à nouveau avec la magie et le style de la semaine de Paris. Ludovica Amati (styliste romaine choisie par Massimilano Bizzi, fondateur de la manifestation White) en a donné la preuve au Château Sforzesco en faisant défiler des vêtements fluides et scénographiques parfaits dans le somptueux cadre d'un des plus beaux monuments de la ville.

D'ailleurs, les jeunes talents sont l'avenir de la mode. "Repérer et développer le talent est une priorité pour Kering et ses marques" a observé à Milan, Monsieur Pinault, patron de Kering, en offrant 23 stages dans huit des marques de son portefeuille : Gucci, Bottega Veneta, Brioni, Sergio Rossi, Boucheron, Girard-Perregaux, Jeanrichard et Pomellato.


74 défilés ont présenté 68 collections

Transparences en noir et blanc pour John Richmond ; les habits d'Ermanno Scervino glissent sur le pont de la passerelle en teak, spécialement créée pour évoquer le yacht d'Onassis des années 1960 ; le cuir est de rigueur chez Alessandra Facchinetti, appelée par le patron de Tod's, Diego Della Valle, pour donner le coup d'envoi des collections pour femme de la marque, en vente à Milan et dans 14 autres boutiques à travers le monde dès la fin du mois de janvier. Selon les prévisions de Della Valle l'habillement devrait constituer 30 pour cent du chiffre d'affaires du groupe d'ici 5 ans.

Ironie et irrévérence, comme d'habitude, chez Miuccia Prada qui dessine des visages de femmes sur chemises et robes, comme des œuvres murales.

La collection de la prochaine saison printemps-été de Mali Parmi, qui mise sur l'internationalisation avec les prochaines ouvertures de Paris, Londres et New York, perd une touche d'excentricité mais gagne en portabilité. Rappelons en effet que les exportations milanaises de la mode sont en hausse avec un chiffre d'affaires au premier trimestre 2013 de près de 1,3 milliards d'euros et une croissance de 7,1 pour cent par rapport à la même période de l'année 2012. L’Europe reste le marché principal avec plus de la moitié (51,6 pour cent) des exportations, suivie de l’Asie orientale. L'Asie Centrale et le Moyen-Orient figurent parmi les régions à plus forte croissance entre 2012 et 2013.

Des vêtements bon ton aux coupes impeccables ont été créés pour la deuxième collection femme par la marque Lardini dont la muse inspiratrice est Charlotte Casiraghi. Les chaussures à lacets Fratelli Rossetti sont masculines et très colorées. Ce sont les accessoires et les chaussures qui dominent encore à Super, salon organisé par Pitti Immagine et Fiera Milano, qui en est à sa deuxième édition. “Cette édition accueille plus d'acheteurs, nous sommes assez satisfaits”, dit-on au stand de Mo saïque, marque fondée par la ghanéenne Afua Dabanaka. Les chiffres des deux premiers jours indiquent la présence de 5500 acheteurs, 11 pour cent en plus par rapport à février 2013. Les acheteurs étrangers (20 pour cent du total) sont arrivés du Japon, de Chine, des Etats-Unis, d'Allemagne, de Corée du Sud, du Royaume-Uni, de France, de Russie et d'Espagne.

Photos: John Richemond, Ludovica Amati
(Isabella Naef)
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS