MFW: un cocktail de finance, d'artisanalité et de web

Les sujets les plus appréciés aux cocktails et aux défilés de mode masculine ont été la cotation de Prada sur le marché de Hong Kong, qui aura lieu le 24 juin, et celle de Ferragamo à la Bourse de Milan, prévue pour le 29 juin. Ferruccio

Ferragamo a lancé une boutade à ce sujet la semaine dernière lors de la présentation à Mediobanca, temple de la finance milanaise, "l'idée d'imprimer des certificats actionnaires en chinois n'était pas dans nos cordes, mais nous avons surtout décidé de soutenir le made in Italy". Et, en effet, au cours de ces deux dernières semaines dédiées à la collection printemps-été 2012 de la mode masculine les acheteurs semblaient revenir vers les collections italiennes, et la plupart des entreprises productrices commençaient à voir le bout du tunnel.

Les chiffres

AuMFW: un cocktail de finance, d'artisanalité et de web premier trimestre 2011 le chiffre d'affaires du textile-mode, comparé au premier trimestre 2010, a enregistré une croissance de 5,6%, même si la consommation des familles italiennes a été l'"épine dans le pied" de la mode masculine avec une nouvelle contraction des ventes de l'ordre de 2% en 2010. Les exportations ont obtenu de meilleurs résultats : le Japon a connu une reprise de +13,7%, et les Etats-Unis de 18,5%.

Pitti
Ce n'est donc pas un hasard si l'Amérique et la Californie ont été les protagonistes de la 80e édition de Pitti Uomo. Les sœurs Rodarte, Laura et Kate Mulleavy, special guest de Pitti W, sont californiennes, tout comme Scott Sternberg, 36 ans, de Band of outsiders, styliste d'exception dans l'univers de la mode masculine. Le défilé a voulu rendre hommage aux comédies musicales américaines. En revanche la collection de chaussures d'Alberto Guardiani, réalisée en collaboration avec Sebastien Clivaz, directeur de la section mode du magazine anglais Wallpaper, fait un clin d'œil au style british.

"Un Pitti Uomo vraiment énergique", a déclaré Raffaello Napoleone, administrateur délégué du salon qui a refermé ses portes avec des acheteurs internationaux en hausse de 7,6%. Energique mais aussi technologique avec le lancement le 27 juin de e-Pitti, une plateforme numérique qui accueillera les salons en ligne. Dans quelques mois la section marketplace sera également opérationnelle avec les collections des marques qui adhéreront au service Showroom B2B. "Ce qui nous intéresse c'est de connaître les potentialités de la marque. On a maintenu une redevance annuelle abordable (4 mille euros par an) parce que nous percevrons un pourcentage de 5% sur le transat", a déclaré à FashionUnited Francesco Bottigliero, président directeur général de Fiera Digitale.

Milan fashion week
Dès la fermeture du salon de Florence, le peuple de la mode s'est transféré à Milan pour la mode homme printemps-été 2012 (84 collections et 39 défilés) et pour White. Le salon a aussi ouvert ses portes à la mode féminine et a dû changer sa dénomination de White Homme à White Giugno. La participation a été bonne dimanche 19, à l'ouverture du salon. Le jardin-installation d'Antonio Marras a attiré du monde avec des habits de la ligne femme, blancs et en coton très frais, suspendus au plafond et entourés d'arbres et de marguerites. Au rez-de-chaussée du salon se trouvait aussi un artisan florentin de la marque Monaco métropolitain occupé à coudre un sac en cuir.

Une aiguille et un fil à la main, une autre image inédite pour Carlo Pignatelli aussi après les cocktails et le marketing tout paillettes de la fashion week. Le styliste turinois a défilé en qualité d'invité spécial au salon Sì Sposa Italia, à Milan jusqu'au 20 juin. Le secteur "bridal", après une année 2009 à -15,8%, a terminé 2010 à +2%.

Mais revenons à l'homme avec la collection d'Ermenegildo Zegna, sobre et élégante, et ses habits en soie "technologique", alors que l'homme de Dolce & Gabbana, qui a foulé la passerelle sur les notes de "Goodnight Moon" by Shivaree, s'habillera de noir, de gris et de marron foncé.

Style collégien et complets formels, entrecoupés de quelques allusions au street style, pour la collection Trussardi créée par Umit Benan. L'idée de faire arriver les mannequins, vêtus de pied en cap, dans des voitures privées et des taxis devant le siège de la maison, à Piazza Scala, était plutôt sympathique.

De notre correspondant à Milan

Photo: Band of Outsiders
Photo: Trussardi

Cliquez ici pour les dernières vidéos MFW.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS