• Home
  • V1
  • Fashion
  • Quel avenir pour l'industrie du textile ?

Quel avenir pour l'industrie du textile ?

6 juin 2011

Fashion

Lors de son assemblée générale le mois dernier, l’Union des Industries Textiles avait rappelé que l’industrie textile a profité de la sortie de crise en 2010 : +5% du chiffre d’affaires (12,2 milliards d’Euros), + 6% de la production,

+ 7% des exportations. A l'heure où l’offre française de mode et de textiles techniques se trouve en phase avec la demande mondiale, quel sera l'avenir de l'industrie ? Réponse le 21 juin à Paris au colloque Scenarii 2020, " imaginons l'avenir du Textile " qui présentera les résultats inédits de l’enquête menée par l'Institut Français de la Mode (IFM) auprès des professionnels au ministère de l’Économie.

Scenarii 2020 a pour principal objectif d’inviter des industriels du secteur textile habillement à se réunir périodiquement pour discuter de leurs visions de l’avenir. Le groupe d'experts constitué dans ce cadre a permis l'élaboration de 4 scenarii prospectifs qui aideront les entreprises à interroger leur propre stratégie de croissance.

Tous les métiers représentatifs de la chaîne de valeur du secteur (de la production de fibres à la distribution) ont été associés à ces réflexions.

Toutes les entreprises de la filière, des biens et services d’équipement et de consommation, sont invitées à participer à cet événement, au cours duquel des chefs d’entreprises réagiront aux schémas prospectifs exposés et donneront leur propre vision du futur.

Enfin, ce colloque dévoilera des pistes stratégiques pour construire le futur des métiers de la mode et des textiles. A noter que ce projet est soutenu par la DGCIS, et que la conférence se tiendra à Bercy, à l’invitation de ses services.

Ainsi la présentation des conclusions de « Scenarii 2020 » et les réactions qu’elles vont susciter parmi les chefs d’entreprises doivent bénéficier d’une écoute et d’une prise en compte particulières de la part des autorités françaises en matière de politique industrielle.

La méthodologie du projet
Sur la base d’études et de données prospectives recueillies et consolidées par le comité de pilotage du programme, la réflexion a tout d’abord permis de réaliser une analyse des forces/faiblesses/opportunités/menaces (analyse SWOT) de la chaîne de valeur du textile-habillement dans sa situation actuelle, en mettant en lumière les zones de faiblesses (notamment en amont de la filière) et les zones où la capacité d’action et de réaction des acteurs de la filière a été préservée.

Seconde étape de ce travail de réflexion : la définition des acquis d’ordre macroéconomique, à savoir des éléments dont on peut être certain qu’ils ne se démentiront pas d’ici à 2020. La volatilité croissante du cours des matières premières, la dynamique de la consommation dans les pays émergents ou encore le vieillissement de la population européenne en font partie. Ces facteurs tendanciels ne peuvent pas être ignorés des entreprises lorsqu’elles bâtissent leur stratégie à moyen et long terme.

D’autres éléments, qui peuvent être considérés comme des tendances, déjà dessinées, parfois émergentes, ont été isolées. Elles pourront être démenties d’ici 2020, par exemple du fait d’actions volontaristes en vue de les contrecarrer ou d’événements externes. On peut citer par exemple la fragilisation de la partie amont de la filière française, la pénurie de main d’œuvre et la perte de savoir-faire, et, sur un autre plan, la sensibilité croissante des consommateurs occidentaux au caractère équitable et environnemental des produits qu’ils achètent ainsi que leur intérêt pour les productions locales.

Colloque Scenarii 2020, imaginons l'avenir du Textile

Le 21 Juin, de 9 heures à 13 heures / Ministère de l'Économie et des Finances / Espace de conférence Pierre Mendès-France à Paris.

Photo : econostrum.info