• Home
  • V1
  • Fashion
  • « Rue du Mail » est mise en sommeil pour un an

« Rue du Mail » est mise en sommeil pour un an

18 sept. 2013

Fashion

L’histoire se répéterait-elle pour Martine Sitbon ? La créatrice née à Casablanca au Maroc en 1951, venue s’installer à Paris en 1961 semble pour la deuxième fois de sa carrière obliger de fermer sa marque. Cette fois ci de manière

temporaire semble -t’il.

La
styliste qui fut également directrice de la création de la maison Chloé pendant neuf saisons à la fin des années 80, avait fondé sa première maison de couture en 1985 à Paris. Son style, qui allie « rock attitude », chic parisien et romantisme, avait donné naissance à ce qu’elle appelle le « rock’n’romantic ». Elle rassembla assez vite une clientèle fidèle mais fut confrontée à des problèmes financiers qui la conduisirent en 2004, à fermer son atelier et sa griffe.

La créatrice aux verres fumés rencontra alors l’industriel sino-américain Jimmy Chan. Ce partenaire financier fonda pour elle, via son conglomérat hongkongais Semiotics, la griffe Rue du mail by Martine Sitbon, à Paris, dans la rue portant le même nom. La boutique, située au même endroit que l’atelier, le show room et les bureaux administratifs, fut inaugurée en 2006. Ce lieu qui s’étend sur 100m2 avait pour vocation de créer une synergie entre le studio et le showroom. Un salon de conversation trouvait sa placer parmi les portants de vêtements. La styliste signa son retour sur les podiums parisiens en 2007. Fidèle à son credo, elle proposait à nouveau aux femmes un style féminin et facilement portable.


« Pour éviter qu’elle ne tombe dans le précipice, il nous a semblé plus judicieux de faire une pause »

Seulement voilà, la collection de l'Automne-Hiver 2013/2014 sera certainement la dernière de Rue du mail, avant un certain laps de temps en tout cas, un an au moins. La marque ne présentera pas de collection lors de la prochaine Fashion Week de Paris qui commence le 24 septembre prochain, puisqu'elle vient d'annoncer "faire une pause". Car Rue du Mail a subi de plein fouet la crise. Au WWD, Jimmy Chan déclare : Nous voyons beaucoup de marques en très grandes difficultés financières, proches de la banqueroute. Nous continuons de croire très fort au potentien de Rue du Mail mais pour éviter qu’elle ne tombe dans le précipice, il nous a semblé plus judicieux de faire une pause. Cela permettra de revenir avec un business plan plus solide. Nous avons déjà réduit la dette de 75 pour cent.

Jimmy Chan fait également remarquer au site américain que cette décision de suspendre ses activités se justifie également à cause d'un marché de la mode beaucoup trop changeant : les attentes des consommateurs, les distributions des produits, le rapport qualité-prix exigé. « Le nœud du problème pour nous, est de trouver le moyen de maintenir notre intégrité créative sans nous compromettre. Nous allons bien sur nous appuyer sur notre ligne commerciale (une seconde ligne, baptisée RdM, plus accessible, a eté lancée il y a trois saisons), mais le but est de revenir avec deux lignes plus en adéquation avec les attentes des consommatrices. »

En attendant, Martine Sitbon sera consultante pour le groupe conglomérat Semiotics qui possède Rue du Mail entièrement mais qui participe aussi au developpement d’autres marques comme par exemple Aganovich, et intervient aussi comme developpeur de site de e-commerce pour des marques de mode.

Hervé Dewintre