Suite de la semelle rouge au tribunal....

Christian Louboutin s’est présenté mardi dernier au tribunal de Manhattan pour assister à une réunion préparatoire au procès avec la marque Yves Saint-Laurent pour la commercialisation de ses célèbres semelles rouges.



"PourSuite de la semelle rouge au tribunal.... YSL et le groupe PPR, cela peut être simplement une question juridique, mais ce n'est pas mon cas», a expliqué Louboutin au journal américain WWD. «Au contraire, pour moi, c'est très personnel. Après tout, cela est une partie intrinsèque de ma vie et de ma société que j'ai construite au cours des vingt dernières années dont je possède encore l’indépendance. Donc je me dois d’être là physiquement. "

Le maître du soulier est venu accompagné par son amie et créatrice Diane Von Furstenberg. Dans le cas d'Yves Saint Laurent, seul l'avocat de l'entreprise, David Bernstein s’est présenté.

En avril dernier, Louboutin a déposé une plainte contre la filiale américaine de l’enseigne française pour avoir utilisé dans ses nouveaux produits les caractéristiques semelles rouges typiques de Christian Louboutin et a exigé une compensation d’un million de dollars minimum.

Toutefois, en août 2011, le juge avait décidé de rejeter la demande de Louboutin et questionnait également la validité de l'enregistrement des semelles rouges par le créateur.

«Si Louboutin possède le rouge chinois pour la semelle extérieur de ses chaussures pour femmes, un autre créateur peut également prétendre l'usage exclusif d'une autre nuance de rouge, ou la même que celle de Louboutin pour l’intérieur des semelles. Un autre pourrait même, comme les colonisateurs du monde d’antan, diviser les territoires conquis et les marchés, en plaçant un drapeau sur tous les talons pour l’exclusivité du rouge chinois", avait déclaré le juge en août dernier.

Louboutin a donc fait appel à la décision défavorable du tribunal et c’est maintenant à la cour d'appel de trancher en rouvrant le processus ou en ratifiant la sentence que le juge Victor Marrero avait dicté l’été dernier.

Photo: Christian Louboutin

(Anne-Sophie Castro)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS