Une muse YSL s'en va

Loulou de la Falaise, celle qui incarnait plus que tout le swinging London des années 60, est décédée à 63 ans, " des suites d'une longue maladie ". La Fondation YSL - Pierre Bergé a exprimé " son immense tristesse " dans un communiqué publié le

jour de la mort de la muse YSL, samedi 5 novembre.

L'ex-rédactriceUne muse YSL s'en va du magazine Harper's & Queen au charme bohème avait rejoint la maison Yves Saint Laurent en 1972.

Très vîte, le couturier confie les chapeaux et les bijoux à cette femme qui est devenue sa collaboratrice la plus proche.

Née en Angleterre en 1947, fille de Maxime de la Falaise fut le mannequin favori d'Elsa Schiaparelli – également créatrice chez Chloé et petite fille d'Oswald Birley, peintre officiel de la Cour Royale d'Angleterre, Loulou de la Falaise était l'épouse de Thadée Klossowski de Rola, fils du peintre Balthus. Ils ont eu une fille, Anna.

En 2002, lorsqu'Yves Saint Laurent décide de se retirer de la mode, après plus de trente années de collaboration, Loulou de la Falaise lance sa propre marque qui verra le jour en février 2003. Par la suite, elle collabore avec Oscar de la Renta ou encore la Home Shoping Network aux Etats-Unis, en créant des lignes de bijoux.

Loulou de la Falaise laisse en héritage une ligne de bijoux qu'elle avait créée exclusivement cette année pour la boutique du jardin Majorelle de Marrakech. Ce jardin a accueilli les cendres d'Yves Saint Laurent en 2008.

(Rédaction : CJL)

Photo : Loulou de la Falaise, muse, complice et créatrice chez YSL pendant plus de 30 ans et avec Yves Saint Laurent lors de son dernier défilé en 2002 (Gala).

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS