Who's Next PAPP: Soldes, Sun & Fun !

Exit la tristounette allée centrale qui reliait les halls 3, 4 et 7 de la Porte de Versailles. Lors du premier weekend du mois de juillet, le salon Who's Next Prêt-à-Porter a profité du beau temps pour dévoiler son nouveau pôle d'attraction et

d'animations en plein air : ambiance à mi-chemin entre Wild West et fête foraine sous le soleil, avec musique en live, balades en calèche tirée par des chevaux, Zenosphère, chalets en bois proposant rafraîchissements - et en guise de banquettes, des ballots de paille jonchés sur le sol. Le résultat ? Un accueil chaleureux et festif qui annonce le vent de renouveau qui souffle sur cette grande fête commerciale bi-annuelle.

CetteWho's Next PAPP: Soldes, Sun & Fun ! dernière édition s'accompagnait de son lot de nouveautés : 22% de nouvelles marques et une offre globalement repensée. Et surtout des nouvelles dates (du samedi 30 juin au mardi 3 juillet) qui demandaient une nouvelle organisation de la part des professionnels de la mode et de l'habillement d'autant que le salon tombait le premier weekend des soldes d'été. Sur un mailing de plus de 20 000 acheteurs envoyé il y a deux semaines, la moitié des acheteurs avait déjà répondu favorablement à l'invitation. Côté exposants, parmi les marques françaises à quitter le navire, on remarque l'absence de The French Factory ou encore la marque de prêt-à-porter Manoush. Montée en gamme, la griffe présentera désormais ses collections en showroom et par ailleurs n'a pas souhaiter bousculer ses fournisseurs pour avancer sa saison. En revanche, Little Marcel, Kaporal et Le Temps des Cerises signent un retour.

Après une première journée bien moins fréquentée qu’éspérée, alors que les mots " aberration " et " non-sens " retentissaient sur les stands dimanche dernier, certains d'entre eux s'affichaient optimistes : " le peu d'échanges qu'on a eu samedi ont été positifs ", a t-on précisé chez la marque de sportswear masculin Delahaye qui regrettait tout de même le chevauchement des dates sur la chasse aux bonnes affaires.

" Il n'est jamais trop tôt pour anticiper ses achats (...) le salon est aussi l'occasion de faire des repérages et d'établir des pré-choix," argumente Boris Provost, Directeur de la communication du salon. Le pari de Who's Next PAPP ? Être le salon européen précurseur de tendances. Comme en témoigne la présence de nombreux jeune labels faisant partie de la nouvelle garde créative et la qualité du défilé " inspiré et inspirant ", organisé sur le thème du Moyen âge.

Autre fait marquant du timing, la fusion des dates du salon avec la Fashion Week homme et la semaine de la haute couture. La fusion paie t-elle vraiment ? Permettrait-elle à Who's Next PAPP de monter à la fois en puissance et dans l'estime du visitorat international, venu spécialement à Paris, faire d'une pierre deux coups ? Puisque l'heure est aux économies, en permettant aux visiteurs et exposants de réduire leurs déplacements professionnels, le regroupement des manifestations constitue un meilleur rapport coût / efficacité.

VoiciWho's Next PAPP: Soldes, Sun & Fun ! les temps forts du salon selon FashionUnited :

Si les commerçants sont venus moins nombreux à cause des soldes d'été en France, ceux qui sont venus ont été bien servis à la zone d'informations détaillants épaulée par la Fédération nationale de l'habillement qui leur proposait conseils, assistance et des ateliers gratuits.

Le nouveau concept pop-up stores : ghettoblasters (!), espadrilles Toms, éventails et petites gourmettes en édition limitée proposés à la vente sur les espaces Mr Brown et Première Classe ont rencontré un vif succès - surtout qu'une des boutiques éphémères se trouvaient à côté du salon musical où le champagne coulait à flots.

La valorisation des marques made in France sur le salon et la confirmation de l'internationalisation du visitorat tant désirée par les organisateurs : des acheteurs venus de la Grande Bretagne, du Pays bas, de l'Allemagne et de la Corée étaient au rendez-vous : la fréquentation 'internationale a grimpé de +10%.

Photos : Le nouveau pôle d'attraction en plein air, la boutique éphémère dans Première Classe et un des 15 tableaux du défilé Who's Next, (CJL).

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS